Dark Paradise


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Rennaissance pénible 30/10/2007

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Murphy Lewis
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Rennaissance pénible 30/10/2007   Jeu 20 Déc - 23:08

Ce soir là, assis à son bureau, Murphy était trop concentré, pour entendre le tueur entrer, puis lui mettre le revolver sur la tempe. Un affreux mal de tête, puis plus rien, à part des voix qui s' éloignaient de plus en plus...

Puis, une sorte de flottement cotonneux, assez agréable...

----------------------------------------------------------------------------------------

Murphy sentit la pierre froide en dessous de lui. La première chose qu' il vérifia fut la présence de son ordinateur portable.

* Je vérifierai ses mémoires dés que... Ho my god, où suis je ? *

De ses yeux hallucinés, Murphy se rendit compte qu' il était dans un cimetière, et scruta chaque tombe. Pas qu' il avait peur des morts vivants, mais par ce nombre impressionnant de toiles d' araignées et de poussière.

*Qui m' a déposé ici ? *

Murphy se leva, s' épousseta, puis prit son ordinateur portable, quand soudain, il se retourna :

" Murphy Lewis, 1967 - 2007"

*ce n' est pas possible, j' hallucine, ça ne peux pas être moi... Il n' y a pas de côté rationnel à cela. Monsieur Lewis, tu deviens fou, sûrement...*

Puis, il se rapprocha de sa tombe, pour voir sa photo. Pas de doute, c' est bien lui, avec, à ses côtés, son ordinateur de bureau, son fidèle pc, qu' il avait programmé pour obéir à sa voix, qu' il avait programmé pour lui répondre....

* les chiens, ils ont sûrement démonté mon pc... monstres sans foi ni loi, gangsters, voyous... *

Il serra sa serviette contre lui, au moins, il avait su garder celui ci.

*trouver une maison, et, si possible, une connexion Internet...*

Murphy, habillé de son éternel costume gris, de sa chemise (tiens, elle est bleu ciel aujourd' hui), d' une cravate bleue, et d'un imper qui avait connu de meilleurs jours, s' avança dans la brume, vers la grille de sortie, en se demandant comment il allait bien communiquer avec son ami, s' il n' y avait pas internet. Et son compte SpeedyGame, il fallait qu' il fasse graviton...
Perdu dans ses pensées, Murphy avançait vers la sortie quand il fut intrigué par un bruit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Ven 21 Déc - 2:10

Max n'eut même pas le temps de finir de formuler sa pensée. La hache tomba et trancha net son cou. Il sentit à nouveau l'impression de chute sans fin puis une absence totale de perception, quelle qu'elle soit. Rien. Si l'on ne ressent plus sa propre existence, sa propre conscience alors plus rien n'existe. Plus rien...

*Et encore, une nouvelle fois, l'impression d'exister. Alors je ne suis pas mort ? Pas encore ? Mais pourquoi ? Dois-je encore tuer ? Que suis-je cette fois ? Je sens un poing se refermer sur du vide, des membres qui s'agitent, une joue sur laquelle se frottent des brins d'herbe... Aurais-je le même corps mortel ? J'ouvre les yeux et découvre qu'en effet c'est la même enveloppe qui réagit à mes différentes stimulations. Le même bras qui se lève, la même jambe sur laquelle s'appuyer ; je porte même encore la tenue de condamné à mort. Mais, où suis-je ?*

Max explore les environs et découvre un paysage qu'il n'a jamais vu, même au cours de ses nombreux voyages. Cette terre... Une terre à ciel nu mais sans soleil. Il était ailleurs. Il avait changé de monde, c'était certain.
Soudain, il aperçut la stèle à ses côtés. C'était son nom inscrit dessus. Cette date... C'était censé être celle de sa mort, lui-même le savait, il avait vécu sa propre mort et pourtant, se sentait à présent parfaitement vivant. C'était impossible à concevoir mais il ne pouvait que l'accepter. Cela avait peut-être un rapport avec ce qui était arrivé à celui qui disait s'appeler Jonas. Max devait éclaircir ce mystère afin de rendre la mort définitive, le règne du néant absolu.

Alors qu'il était plongé dans sa réflexion, Max sentit une présence à ses côtés. Qui était-ce ? C'était manifestement un homme comme lui mais son costume était étrange. Il tenta de s'approcher silencieusement, prêt à attaquer, quand il se cogna dans un objet métallique dissimulé dans l'herbe, une sorte de longue plaque. Immédiatement l'autre se retourna. Que fallait-il faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murphy Lewis
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 15/12/2007

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Sam 22 Déc - 0:22

Murphy alla vers l' autre homme et lui dit :

- Bonjour, monsieur, mon nom est Murphy Lewis. Puis je vous aider ? Vous êtes vous fait mal ? Il faudrait que vous vous fassiez examiner par un médecin, si on en trouve un ici, cette plaque est rouillée, vous pourriez avoir une infection. Ce serait dommage.

Murphy sortit un pansement et le donna à l' inconnu, qui ne semblait pas trop le raisonner.

- Venez, faisons un bout de chemin ensemble, sortons de ce cimetière, allons voir s' il y a des gens qui pourront nous aider. Ca ira, vous voulez que je vous aide, monsieur ?

Murphy sortit son spray nasal, puis, après l' avoir utilisé, dit à l' inconnu :

- Vous ne trouvez pas qu' il fait froid ? Ne vous inquiétez pas, je fais de l' hypothermie chronique, il parait que c' est rare...
Excusez moi, mais je n' ai pas l' habitude de parler aux gens, comme ça, directement, d' habitude...

Murphy regarda l' inconnu aux yeux noirs, et se disant qu' avec son bol, il était tombé sur un vampire ou un psychopathe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Mer 26 Déc - 14:37

Tout se passa en une fraction de seconde. Max venait de heurter la plaque, l'autre homme se retourna et lui dit dit quelque chose. Max ne comprit pas tout, si ce n'est qu'apparemment on lui proposait de l'aide. Tout ce que disait l'autre, le ton avec lequel il le disait, sa façon de se tenir... Tout chez lui sentait le faible, le misérable, le geignard... Rien d'utile à Max !

C'est pourquoi il n'hésita pas à se jeter sur l'autre et à serrer entre ses mains meurtrières son cou. Sa victime agita les bras, comme pour résister, mais cela n'avait aucun effet. Il était vraiment trop faible et Max trop habitué à tuer. Au bout de quelques secondes seulement, l'assassin sentit la vie partir de ce corps.

*Un de plus. Ca commence bien ! *

Max s'apprêtait à partir explorer le reste des lieux afin de voir s'il y avait d'autres personnes qu'il pourrait accompagner au royaume des morts quand il entendit un bruit derrière lui. L'homme qu'il venait de tuer se relevait, comme s'il venait juste de faire une mauvaise chute.

*C'est impossible ! Pas encore ! Pourtant il ne semblait dégager aucune force particulière. Comment se fait-il alors qu'il ne soit pas mort ? Peut-on à ce point cacher son jeu ? Est-ce un autre dieu ? ...*

Beaucoup de questions se bousculait dans sa tête. Espérons que cet inconnu ait des réponses à lui apporter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Ripper
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Ven 4 Jan - 4:34

J' arpentais l' un des quartiers les plus chaud de Londres, Whitechapel. Il était le plus noir de tout les quartiers sombres, aucun éclairage n' était présents dans ces routes délabrées. Les appartements étaient faiblement éclairés par des bougies et les fenêtres recouvertes par d'épaisses couvertes servant de rideaux.

L' homme arpentait les rues et le seul signe de sa présence était lié au son de ses pas qui se répercutaient en écho dans le quartier. Il la suivait depuis un bon moment déjà, patientant jusqu'au moment idéal. Enfin elle pénétra dans une ruelle, dans l'obscurité
totale. Il la suivit avec la plus grande discrétion possible, muni d'un scalpel à la main. La femme cessa de marcher au millieu de la mince route et tomba à genoux, ses quelques verres de trop n'eurent pour seule conséquence que d' étaler son dernier dîner sur la terre sèche de la ville.

Lorsqu' elle se releva, j' étais à quelques centimètres derrière elle, glissant la lame sous la gorge. D'un mouvement rapide je l' avais égorgée, tailladée d' une oreille à l' autre. Celle-ci s'effondra au sol, le sang gicla sur le mur de l'appartement. Je pressai de ma main, recouverte par un gant de cuir, sa plaie béante. Je ne voulais guère la voir mourir pour l'instant, je souhaitais tellement lui faire connaître la souffrance. Reprenant le scalpel de ma main gauche, je lui ouvris le ventre en deux pour y retirer toutes les entrailles. Mary Ann Nichols succomba en très peu de temps...

Je me réveillai en sursaut, encore ce rêve qui avait l'air si réel. Comme si j' étais l' auteurs des évènements dont je venais d'être témoin. Les yeux encore clos, je ressentais une certaine brise de vent me fouetter le visage. J'ouvris un oeil et par la suite le second. J'avais le souvenir de m' être endormi dans mon lit et je trouvais cela étrange. J'étais encore vêtu d'une chemise blanche, dont j'avais détaché la cravate avant de m'assoupir et de mes pantalons noirs tirés à quatre épingles. Mon corps était recouvert par mon imperméable de couleur marron clair. L'une de mes mains étaient refermée sur un chapeau melon très chic de même couleur que l'imperméable. Cependant je n'étais plus dans la chambre de ma demeure. Je fus parcouru d' un frisson en voyant une pierre tombale portant mon nom, la date et le lieux de ma naissance et ceux de ma mort. " Ton nom seras oublié de tous après ta mort, mais ton ouvrage sera relaté au travers les siècles " Ces quelques mots formant une phrase étaient inscrits au centre de la stèle.


* Comment...Comment est-ce que j' ai pu atterrir ici ? *

L' idée de la mort envahit peu à peu ses esprits, il était perdu dans ses pensées et ne comprennaît guère ce qui se produisait. Il éclata d'un rire profond, il tomba agenouillé, le ventre plié en deux et il hurla de sa voix Anglaise:

" Qui c'est le fils de porc qui a fait ça, vous vous êtes donné beaucoup de mal pour cela. Vous ne savez vraiment pas à qui vous avez à faire, si seulement vous le saviez, vous seriez déjà en train d'implorer à genoux mon pardon. Allez, sortez de l'ombre avant que je me déchaîne sur vous !!!! "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Ven 4 Jan - 16:25

L'inconnu ne s'était toujours pas remis de ses émotions qu'un autre homme venait déjà d'apparaître dans une autre tombe. Des hommes qui apparaissent dans des tombes ? Ce monde était-il un défi à son ancien royaume, un monde où la Mort n'avait aucun pouvoir et n'existait même pas ? Était-ce possible ?

Le nouveau venu s'était mis à crier des insultes dans tous les sens, manifestement à des gens qui n'étaient pas là. Ses vêtements étaient étranges, différents encore de ceux du premier inconnu. Savait-il quelque chose ? On ne perdait rien à lui demander. Max avançait donc lentement vers lui.

*Ce n'est pas parce qu'on ne peut pas mourir qu'il ne faut pas faire attention. Et puis... Je ne suis même pas sûr que je ne puisse pas mourir.*

"Bonjour, on m'appelle Max Traum et je viens de la Capitale de Gureft, même si je ne sais pas comment je suis venu ici. Je devais être exécuté lorsque soudain, je me suis réveillé dans une tombe qui portait mon nom. Peut-être en sais-tu plus que moi. Au fait, je tiens à te prévenir avant que tu tentes quoi que ce soit : On ne peut pas mourir ici. J'ai déjà essayé."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Ripper
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Dim 6 Jan - 0:27

Je perdais complètement les pédales, je ne trouvais pas ce jeu amusant, du moins si c' était un jeu. Glissant ma main dans ma poche, j' en ai retiré un pistolet à roulette que j' ai pointé vers le sol. Enfin un homme émergea de l' ombre, il n' avait rien d' extraordinaire, seulement ses vêtements n' avait pas l'allure de l' époque que j' habitais. L' homme me parla, cependant les mots qu' il prononçait m' étaient complètement inconnu, la seule chose que j' ai cru comprendre fut son nom: Max Traum. Le reste m' était totalement inconnu. Les seules langues que je savais parler était l' anglais et l' allemand. J' ai déclaré d' une voix hésitante rempli d' inquiétude :

" Hum, je ne comprend rien à ce que vous dites... "

L' hypothèse d' être au coeur d' un cauchemar prit naissance dans les pensées du peintre assassin. Il se pinça la peau pour constater qu' il était bel et bien réveillé. Le pressentiment d' être ailleurs qu' en Angleterre pris naissance en lui. Il dévisagea l' étranger devant lui pour en conclure que l' autre homme semblait aussi perdu que lui, il regardait sans cesse autour de lui, cherchant quelque chose de familier. Il se retourna face à sa tombe et ses pensée furent envahis par un plus grand mystère:

* Si moi je suis là, qui est enterré à un mètre sous terre ? *

Je me suis retourné vers l' homme et j' ai fais une bref imitation de quelqu' un qui fait du pelletage pour tenter de lui faire comprendre que je voulais faire un trou pour vérifier si il y avait un corps dans cette tombe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Lun 7 Jan - 21:29

L'homme se mit à parler à Max mais ces propos étaient incompréhensibles. Quelle langue pouvait-il parler ? Max avait parcouru à peu près l'ensemble du monde et aurait été capable de reconnaître n'importe quelle langue mais celle là... Cela confirmait son hypothèse que l'endroit où il se trouvait était ailleurs que dans le monde qu'il avait connu. Pourtant... Il avait compris ce que l'autre inconnu lui avait dit. Comment était-ce possible alors ?

Puis l'autre se mit à faire un geste que même lui comprenait parfaitement. Il voulait manifestement creuser la tombe à côté de laquelle il venait d'apparaître. Mais bien sûr !! Max s'en voulait de ne pas y avoir pensé lui-même. Qui pouvait donc bien reposer dans ces tombes qui leur étaient destinées ? Mais avec quoi pouvait-il creuser ? Soudain Max se souvint de la plaque de métal sur laquelle il avait trébuché. C'était certes rudimentaire mais à défaut de vrais pelles... Il en trouva une autre qu'il passa à son camarade. Pendant ce temps, le premier inconnu semblait avoir vraiment du mal à se remettre de son choc, tâtant ses membres et aspirant dans un étrange appareil. L'assassin détourna son attention de lui et se concentra sur sa tâche. Qu'allait-il donc trouver ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Ripper
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Jeu 10 Jan - 20:17

Ce Max avait compris à l' instant ce que je voulais faire, il me jeta une plaque de métal assez acéré pour être efficace dans l' accomplissement de ma tâche. Sans attendre je me suis jeté à genou pour peut-être trouver des réponses à l' étrange situation dans lequel j' étais tombé. J' ai creusé sans relâche avec acharnement. Les minutes semblaient des heures qui défilaient au ralenti.

Je me sentais enfin revivre, la vieillesse avait rendu mon corps malade et fragile à tout effort physique. Maintenant je me sentais dans un corps neuf d' un jeune homme de vingt ans, depuis de nombreuses années je me sentais enfin en vie.

Jack était un homme qui détestait le fait d' être sale et malpropre. Le fait de porter des vêtements couvert de boue était en fait un acte réservé au esclave et au misérable paysan sans revenu qui ne faisait que voler pour survivre. Cependant cette fois-ci tout lui était égale, il était à genou, les cheveux en bataille et crasseux de terre. Il creusa sans relâche jusqu' à atteindre l'endroit où devait se trouver le cerceuil, et...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 318
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Sam 12 Jan - 17:51

Bang ! La pelle de fortune frappa violemment un objet d'un étrange matériau, un mélange subtil entre le bois et l'acier.
Cet objet était bien sûr le cercueil de Jack. Décoré de façon sobre, sombre et avec goût, il trônait au fond du trou que venait de creuser l'homme.
Il n'y avait visiblement aucune poignée, aucune serrure, aucune charnière permettant de l'ouvrir, comme s'il avait été créé d'un seul bloc.
Cependant, sur le dessus de l'objet, un rectangle (situé à l'endroit où était supposé se trouver la tête de la personne) d'environ de 10x20 cm était translucide. On distinguait à peine l'intérieur, mais un œil avisé y aurait reconnu les yeux fermés de Jack.
Des inscriptions étaient écrites dans un langage inconnu juste en dessous de la "vitre".

_________________

Lily, admin en chef et "fantôme" à ses heures perdues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkparadise.frbb.net
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Lun 14 Jan - 20:31

Max s'approcha du trou et observa ce qui s'y trouvait. Il s'agissait manifestement du cercueil de Jack, bien qu'il semblait étrange par de nombreux aspects. Jack crut reconnaître le cadavre à travers la petite vitre découpé à hauteur du visage et se précipita dessus. Il chercha à l'ouvrir mais en vain. Max regarda à son tour le visage en question et sut immédiatement de qui il s'agissait. Comment aurait-il pu ne pas le reconnaître ? C'était le visage de l'homme qui se tenait à ses côtés, l'homme qui cherchait à ouvrir le cercueil. Comment cela pouvait-il être possible ? Comment un même homme pouvait-il avoir deux corps ? Et il ne savait pas s'il en existait d'autres. Après tout si quelqu'un pouvait avoir deux corps, qu'est-ce qui l'empêchait d'en avoir un troisième, un quatrième...

Max pensa soudain à une explication. Peut-être n'était-ce pas Jack mais juste quelqu'un lui ressemblant énormément. Une créature métamorphe comme une de ces saletés de doppleganger ? Ou simplement un frère jumeau ? Max voulut poser la question à son compagnon mais il ne savait pas comment s'y prendre. Le fait qu'ils ne parlent pas la même langue rendait toute communication beaucoup plus difficile, évidemment. Il trouva alors un autre moyen de vérifier ou non cette hypothèse.

Il se précipita vers la tombe portant son nom et attira Jack vers lui. Ils se mirent alors tous les deux à creuser pour finir par tomber sur... un cercueil, identique à celui qu'ils venaient de découvrir plus tôt. Et à travers la vitre Max pouvait à son tour observer son propre visage, les yeux clos, semblant afficher un air de calme et de repos absolu. Le repos de la mort, le plus doux. Pourtant il était sûr qu'il n'avait jamais eu de frères jumeaux et aucune créature n'avait vécu assez longtemps pour se balader avec son visage. Alors... Il se tenait là, il sentait le vent souffler contre sa peau, la sueur couler le long de sa joue après l'effort intense qu'il venait de fournir. Comment tout cela pouvait être possible ? Etaient-ils morts ? Etaient-ils vivants ? Quels étaient ces corps ? Max se tourna vers Jack, espérant trouver chez lui une réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Ripper
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Mar 15 Jan - 2:23

Lorsque Jack aperçu son reflet au travers la glace, un sentiment de peur le gagna et le délire l'avait complètement atteint. Il foudroya cette "vitre" avec une dizaine de coups de plaque de métal. Cependant celle-ci ne céda point, aucune égratignure, rien. Le peintre dégagea la terre, cherchant une quelconque serrure, un moyen qui lui permette d' ouvrir ce sarcophage.

J' ai jeté un coup à ce qui m' entourait, voyant Max accroupi sur une tombe qui s' acharnait à déraciner le sol de terre. Je me suis précipité pour venir à son aide. Un coup le cercueil déterré je pouvais voir un clone du mec qui contemplait son propre reflet avec une totale confusion imprégné sur son visage.

Il devait bien avoir une façon d' ouvrir ces cercueils, se disait Jack. Il dégaina rapidement son pistolet et fit feu sur la glace qui resta complètement indestructible. Il cria d' une voix enragée:


" Fuck !!! C' est une blague, y a t' il un moyen d' ouvrir ces putains de saloperie !!!! "

Un épais brouillard s' était levé dans le cimetière. Ce nuage entourait les deux hommes qui examinaient la tombe...


Dernière édition par le Mar 15 Jan - 6:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Mar 15 Jan - 3:19

Max ne comprenait plus rien à ce qui se passait. Jack et lui étaient là, manifestement tout ce qu'il y a de plus vivants et, dans le même temps, leur propre cadavre reposait dans un cercueil, tout ce qu'il y a de plus clos. Jack venait même de sortir un étrange appareil, une sorte de canon nain miniature, et de tirer avec contre la vitre du cercueil sans que ce dernier semble réagir ou être le moins du monde effleuré. Qui avaient les réponses ?

Et pendant que Max tentait de saisir la logique de cet univers absurde, qui défiait toutes les lois connues, un lourd brouillard s'abattait autour d'eux. Le brouillard était si épais qu'ils commençaient déjà à ne plus se distinguer l'un l'autre, n'être plus que des silhouettes vagues. Max pouvait encore voir Jack, à quelques mètres à peine de lui, même si ses contours devenaient plus flous. L'autre type par contre, celui qu'il avait tué, n'était plus visible. Max le chercha, se mit à crier dans cette brume envahissante mais il n'obtenait aucune réponse. Comme si voir son propre cadavre n'était pas suffisant, voilà qu'il était dévoré par un brouillard mystérieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack Ripper
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 11
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Jeu 17 Jan - 6:24

Le brouillard opaque était très mystérieux, mais à la fois magnifique. Cette ambiance que créait ce phénomène étrange illustrait bien les oeuvres faites par Jack qui contemplait la silhouette de Max, semblant se fondre dans le brouillard. Il fut surpris lorsque celui-ci se mit à hurler, il semblait chercher quelque chose ou peut-être même quelqu'un... Jack le suivi jusqu'à en perdre complètement sa trace. Max était plus là, il l'avait égaré au coeur de ce nuage.

Jack ne connaissait aucune façon de s'orienter, tout ce qu'il voulait c'était quitter ce mystérieux brouillard dans ce sinistre cimetière voilé par le mystère des cercueils. Il marcha pendant un long moment. Il avait quitté un sol abrupte pour entrer dans un champ bondé par une vaste étendue d'herbe haute et épaisse. Jack se retourna à maintes reprises croyant entendre des bruits de pas, une respiration accélérée ou une voix à peine audible qui le suivait de loin...Était-ce Max ? Jack était inquiet, il voulait croire que ce qui le suivait était son compagnon, mais plusieurs hypothèses plus effrayante les unes que les autres se bousculaient à l'intérieur de ses pensées. Il cessa de marcher pour voir la véritable cause de son angoisse...


Suite dans la plaine !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   Lun 21 Jan - 2:02

Le brouillard était devenu si épais que même Jack avait fini par disparaître. Max se retrouvait alors seul, pris dans cette brume, sans rien voir aux alentours si ce n'est quelques vagues silhouettes. Pourquoi le brouillard s'était-il soudain levé ? Pourquoi était-il si épais ? Il hurla encore plus quand Jack disparut. Il attendait un écho, n'importe quoi qui pourrait le rassurer, le renseigner sur l'endroit où il se trouvait. Mais le silence se faisait aussi désespérant que le brouillard était aveuglant. C'est comme si tous les sens de Max avait été rendu inopérant. A peine s'il pouvait sentir l'herbe fraiche sous ses pieds. Il se serait presque cru mort tellement la sensation d'être environné de néant était forte. Mais il se sentait encore exister, il vivait donc.

Il continua donc à marcher puisque c'était la seule chose à faire. Peu importait la direction. Il fallait marcher, c'est tout. Ca lui rappelait le premier jour passé dans ce corps mortel. Il s'était réveillé au milieu du désert, du sable à perte de vue. C'était à peu près la même chose que ce qui lui arrivait. Il avait marché pendant des heures, découvrant la soif, découvrant la faim et il avait fini par s'évanouir. S'il n'avait pas été recueilli par une petite troupe, il aurait probablement continué à marcher. C'était la seule chose à faire. Il fallait juste faire attention à là où il posait les pieds. Ne pas tomber dans une crevasse ou marcher sur des ronces. Il fallait aussi espérer que personne ne déciderait de l'attaquer. Il avait un moment cru entendre une sorte de bruissement, un frottement, un bruit de heurt, enfin, un bruit indéfinissable qui tenait de tout cela, d'autres choses, dont certaines lui étaient inconnus. Ce bruit l'avait terrifié mais il ne s'était rien produit.

Puis il heurta quelque chose du pied. Il se pencha pour voir de quoi il s'agissait et découvrit alors le corps de Jack, inanimé. Son visage n'affichait aucune expression, les yeux étaient clos et ses lèvres affichaient un sourire neutre. On aurait presque dit le cadavre qu'ils avaient découvert quelques minutes avant (à moins que ce ne soit des heures ! Max avait perdu la notion du temps dans ce brouillard). Max tâta un peu le corps mais celui-ci semblait manifestement dénué de vie. Il aurait pu essayer de le réveiller mais ce n'était pas son but. Au contraire il était satisfait qu'une autre âme ait rejoint le royaume de la mort. On pouvait donc mourir sur cette satané île ! Tout n'était donc pas perdu ! Max se mit à fouiller Jack et décida de récupérer l'arme qu'il avait utilisé. Il ne savait pas exactement comment s'en servir mais il découvrirait bien tout seul. Enfin il choisit une direction et partit. Au fur et à mesure qu'il avançait, il sentait le brouillard se dissiper. Où cela pourrait-il le mener ?

La suite, quelque part ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rennaissance pénible 30/10/2007   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rennaissance pénible 30/10/2007
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» [Archive 2007] 15-16 Septembre - Fêtes médiévales d'Hautpoul
» Les Festivaux ou Festivals si vous préférez de cet été 2007

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Paradise :: L'île :: Le cimetière-
Sauter vers: