Dark Paradise


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Renaissance peu mystique[08/03/2008]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Simon
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, quelques décennies aprés J.C
Informations:

MessageSujet: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 9 Mar - 0:10

Simon laissait échapper un long râle grinçant à chaque expiration. Il n'aurait jamais cru que la douleur puisse envahir à ce point tout son esprit, que chacune de ses pensées puisse se noyer dans une volonté, plus puissante que toute la force qu'il avait déployé durant sa vie entière : en finir. Quelle sensation étrange d'avoir les poignets et les chevilles transpercés par des clous... Après un temps impossible à déterminer, la souffrance engloutissant toute perception, Simon reprit conscience. Il ne sentait pas le bois de la croix entre ses omoplates, ni la brûlure du soleil sur sa peau. Les clous métalliques ne diffusaient plus leur sensation électrique dans ses bras et ses jambes... Même la douleur s'était évanouie.
*Ça y est, je suis mort. Ou alors on m'a décloué...*
Il chercha la force de bouger, et, à son grand étonnement, la trouva. Il n'était pas dans un état convalescent, ni vide de force, mais au contraire plutôt en forme comme s'il s'était nourri copieusement quelques heures auparavant.
*Aucun doute, je suis mort. Bon, qu'est-ce qu'il y a ensuite ?*

Il ouvrit les yeux, et se redressa.
*J'ai été transporté dans une sorte de jardin... Comme il fait froid... Sans doute quelque part au Nord... Juste à coté de moi, il y a une plaque de marbre... Et il y en a d'autres un peu partout, et... Des croix ?! Peut-être que tous les morts crucifiés finissent ici...*
Il se releva complètement. Il y avait un texte sur sa pierre, mais Simon ne savait pas lire.
*On dirait bien que cet endroit à été construit par des humains... Sans doute ceux qui sont morts avant moi. En tout cas ça ne ressemble pas au Paradis...*
Il s'intéressa ensuite à lui-même :
*Mes blessures ! Elles sont cicatrisées... Je n'ai plus que des trous !*
Et il passa, amusé mais un peu dégoûté, son petit doigt à travers le nouvel orifice de son poignet.
*J'ai encore un corps...*
Il s'observa, prit une mèche de ses cheveux et l'examina...
*C'est le même. Je ne suis pas réincarné...*
Il ramassa ensuite la pile de vêtements qu'il avait remarqué, immédiatement après son réveil, près de son trou.
*Ils sont à ma taille !*
Puis il recouvrit sa nudité. Il y avait un peu de vent, il faisait froid...
*Bon. Avant toute chose, essayons de déchiffrer le texte sur ma pierre. C'est sûrement d'une importance capitale... L'explication doit être là.*
Simon commença donc à se remémorer les quelques mots qu'il avait vu à l'écrit pendant sa vie et dont il connaissait le sens.

_________________
Fiche personnesque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Daker
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: On pourrait dire un million.
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 23 Mar - 21:38

Erekosë se réveilla, à terre. Il portait toujours son armure. A son flanc, il avait une épée runique, avec horreur il découvrit que c'était Stormbringer, sans doute la pire des incarnations de l'épée. Stormbringer la buveuse d'âmes. Donc il était sans doute avant la conjonction du million des sphères. Peut être. Peut être aussi que l'épée avait été régénérée par son passage ici, étant donné qu'il n'avait plus aucune blessures et que son armure était intacte. Dans ce cas il n'étais plus sous le fardeau du champion éternel. Une seule chose de sûre, le démon, cette entité du chaos, était bien présent. L'épée était douée de sa propre volonté, il fallait qu'il fasse très attention. La moindre blessure avec cette arme envoyait l'âme du blessé dans les limbes. Si et seulement si il pouvait mourir. Il se leva, et vit qu'il était dans un cimetière. La thèse de la résurrection était donc plus probable que celle d'un passage dans les plans. mais pas de beaucoup. Un homme était déjà debout, en train de lire les inscriptions de sa propre pierre tombale. Il était vêtu... en T-Shirt blanc... du style de son monde "d'origine". Sur sa propre pierre tombale était écrit: "Mort à Tanelorn (sans date) né à Londres en 19**. Rien d'intéressant. Il se déplaça vers l'inconnu et parla en haut langage. L'universalité de celui-ci permettrait sans doute de se faire comprendre.

"Bonjour, sauriez vous où nous sommes?"

Peut être était il son compagnon ici, peut être pas. Le temps de Jhary-a-Conel était sans doute révolu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, quelques décennies aprés J.C
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Lun 24 Mar - 2:29

Une voix retentit juste dans le dos de Simon, qui se retourna vivement, et face à l’apparence massive de son interlocuteur tomba assis sur sa pierre tombale. Quelques secondes passèrent où les deux hommes se scrutèrent en silence…
*Il n’a pas l’air agressif*
"Sauriez-vous où nous sommes ? répéta l’inconnu…
- Non. Je viens juste de me réveiller, ici…"
*C’est sans doute un ange, d’après son allure… Il est totalement immaculé.*
Simon avait souvent réfléchi à ce qu’il pouvait y avoir dans l’ « au-delà », avant la vie et après la mort. Agnostique, il n’avait jamais accepté une explication, qu’elle soit imaginée par lui-même ou entendue de la bouche d’un autre. Mais il avait toujours eu le sentiment que, après sa mort, s’il continuait à être conscient, d’une façon où d’une autre il aurait cette explication, que son niveau de conscience s’élèverait, que la vraie nature du monde et de l’existence lui serait révélée. Et tout ça, peut-être, si les croyances de ses frères étaient justes, par les « anges ». Mais celui-là n'avait pas l'air d'être ici pour lui expliquer quoi que ce soit.
"D’où venez-vous ?
- De Tanel…
L’homme s’interrompit, toisa Simon et rectifia :
- De Londres. Tu as vécu, avant de te retrouver ici, une seule existence de simple être humain, et tu n’as jamais connu d’autres mondes que le tien, je me trompe ?
- Euh…
*Ce n’est pas une divinité. C’est un homme, comme moi.*
- Oui, je… Je m’appelle Simon, fils d’Alphée… Je viens de Judée… Mais vous êtes mort, vous aussi ?
- Oui. N’attends pas de réponses de ma part, je ne sais pas pourquoi nous sommes ici. Sache juste que l’univers d’où tu viens n’est pas le seul.
- Donc tu es un humain, tu as vécu ailleurs qu’ici et tu es mort, comme moi… Mais…
Simon sembla pris d’une illumination subite :
- Est-ce que tu sais lire ?"

_________________
Fiche personnesque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Daker
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: On pourrait dire un million.
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Lun 24 Mar - 21:01

L'homme n'avait pas l'air hostile.
¤Simon fils d'Alphée... de Judée? Serait-ce un des apôtres?¤


"Je sais effectivement lire, mais je sais lire la quasi-totalité des langages, puisqu'ils sont tous plus ou moins apparentés aux Haut-langages. Il y a quelques langages que je ne sais pas lire, mais je parle et lis la plupart des anciens langages, qu'ils soient humains ou non-humains. Je ne sais pas si vous connaissiez l'existence d'être non-humains. Pour la plupart, rassurez-vous, ils ne sont pas très différents des humains. Mais cette discussion n'a je pense pas lieu d'être pour le moment. Vous êtes un contemporain de Jésus le crucifié? Bon venez avec moi, je pense qu'il vaudrait mieux quitter ce cimetière, à moins que vous n'ayez quelque chose d'autre à y faire, bien entendu."

Le champion éternel se demandait pourquoi il était ici, mais il n'en aurait surement pas la réponse maintenant. Peut être était il simplement invoqué par les danseurs de la fin des temps, qui avaient déjà une fois invoqué Elric, ces entités qui selon une théorie était probablement les seigneurs du chaos et peut être même aussi de la loi. Ces êtres était quasi omnipotents, et il avait même été réincarné en l'un d'eux, Jherek Carnelian. Mais cela ne leur ressemblait pas trop de ressusciter les gens. La balance cosmique avait ressuscité Corum dès l'instant de sa mort, mais pour une fin de préservation du multivers, et parce qu'il y avait grand besoin de la présence d'un quatrième champion pour contrer Agak et Gagak. Là rien. Personne pour le guider.
¤Inhabituel, voilà le mot.¤
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, quelques décennies aprés J.C
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Lun 24 Mar - 23:02

Simon était complètement déboussolé. Il découvrait soudainement l’univers à une échelle jusque là insoupçonnée, le cours de sa vie prenait un nouveau départ infiniment loin de sa terre d’origine, et en plus il rencontrait cet homme extraordinaire...
"-J’ai déjà rencontré Jésus le Nazaréen, oui… Mais je ne comprends pas … Comment est-ce que vous le connaissez puisque, si j’ai bien compris, nos mondes d’origine ne sont pas les mêmes ?
-Je suis né dans le même monde que vous, mais un peu moins de 2000 ans après votre mort. Par la suite j’ai en quelque sorte voyagé entre les différents plans… J’ai eu des centaines de vies dans les différents mondes qui composent le multivers."
*Pourquoi un être comme lui, qui connaît la structure de la réalité et en maîtrise une partie, est-il réapparu au même endroit que moi, simple être humain ?*
Les questions défilaient, nombreuses et imprécises, dans la tête de Simon. Il commençait à peine à comprendre que ce n’était pas une mort normale, qu’il avait été détourné du devenir usuel des âmes de défunts, tout comme Erekosë. Simon s’apprêta à lui poser encore une autre question, mais il se ressaisit :
*Peu importent les vies que nous avons vécu, après tout, même si son parcours m’intéresse. On pourrait passer des heures à parler de nos souvenirs, mais ils n’existent plus maintenant, ils ne nous servirons pas ici. Nous partons tous les deux de zéro, qu’il vienne du futur ou d’un autre monde n’a finalement aucune importance.*
"-Bon, dit le guerrier, partons d’ici …
-Je pense qu’avant d’aller voir ailleurs, il faut déjà essayer d’en savoir le plus possible sur cet endroit précis… Qu’est-ce qui est marqué sur ces pierres ?
-Rien d’important. Juste nos noms, la date et le lieu de notre mort.
-Mais les pierres qui ne sont pas les nôtres? Il y en a partout, donc d’autres personnes sont apparues ici avant nous, ou vont apparaître… A moins que tout ceci ne soit qu’une mise en scène, il n’y aurait pas toutes ces pierres si elles n’avaient pas de raison d’être. Pour vous qui connaissez plusieurs mondes, l’origine des anciens et futurs ressuscités pourrait nous permettre de dégager une logique dans tout ça…"

_________________
Fiche personnesque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terre
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Lun 24 Mar - 23:45

Au réveil, la chaleur du soleil semblait s'être dérobée. Sans ouvrir les yeux, Lionel sentit qu'il s'était endormi sur le sol. Comme toujours, un certain désordre dans sa tête l'empêchait de se souvenir de la date et du lieu de son sommeil. Il ouvrit les yeux en se rappelant des lits de camps, des tentes, des scènes, et de la musique qu'il était censé écouter le jour même. Mais ce qu'il vit le déstabilisa quelque peu. Une pierre plantée dans le sol, sous un ciel sombre. Tout autour se dressaient d'autres pierres semblables ou de formes plus travaillées, ainsi que des croix et des longs rochers posés sur l'herbe, le tout formant des lignes et des colonnes parfaitement droites.
Lionel se redressa pour un peu mieux voir. Il était dans un cimetière. Et l'épitaphe contre laquelle il butait lui fit croire à une mauvaise blague pendant un instant. Il lut à haute voix:
"Lionel Saal. 27 octobre 1988 - 18 juin 2008."
Le quart de seconde durant lequel il trouva plausible la thèse du canular fut interrompue par son dernier souvenir, qui redevint vif et brutal: la voiture qui lui fonçait dessus.
*Mort?*
Sa réfléxion n'alla pas plus loin. Quelqu'un d'autre était là, à une dizaine de mètres. Il s'en approcha avant de remarquer la singularité de l'attirail de cet homme, habillé d'une armure moyenageuse. Il s'aperçut aussi de la présence d'une autre personne, cachée derrière: un homme quasi squelettique, dont le visage paraissait familier à Lionel. S'arrêtant à côté de ces gens si étrangement vêtus, il s'efforça de parler aussi naturellement que possible pour poser une question qui devait paraître désintéressée, et qui ne devait pas laisser comprendre le moindre sous-entendu, au risque de passer pour un imbécile qui se serait cru mort.
"Salut, vous deux... Qu'est-ce qu'il se passe, ici?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R Daneel Olivaw
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
Race: robot humaniforme
Monde d'Origine: aurora
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Jeu 27 Mar - 1:01

Ziassan : Je me suis autorisé à réécrire ton message, relis-toi et tu verras que je ne pouvais vraiment pas le laisser. Rendez-vous sur ton sujet de présentation que je t’explique quelques trucs demain.

J'ouvris les paupières. Il n'était pas logique je que soit hors service. Pourquoi m'aurait-on remit en fonction ? L'humanité aurait t-elle un quelconque intérêt pour moi ?
Au quel cas elle doit sans doute connaître mon secret. Mes pensées sont confuses alors qu’elles ne le devraient pas. Je suis robot, et les robots ont les idées claires.

Autour de moi trois personnes différemment vêtues dont aucune ne portait de vêtements de type spatien ou même terrien. Les quelques pensées que je percevais semblaient contradictoires. Je m’avançais vers un homme habillé de plaques métalliques – sans doutes en fer – et je dis ces mots :

"Maître humain, puis-je me rendre utile d’une quelconque manière? "


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Dans l’ancien message, Olivaw a écrit:
J'ouvris les paupieres , ce n'étais pa logique je fus hors service pourquoi ma-t-on remis en fonction , l'humanité a-t-elle un intérés pour moi ,auquel cas elle dois conetre mon secret mais pensé son confuse elle ne devrais pas l'être , je suis un robot mais penssés ce doive d'être claire .
Autour de moi trois personnes toutes habillé différament , leur vêtements n'étaient pas spatien ni même terriens , leur esprits étaient contradictoire .
Je s'avança d'un homme abillés de plaque de metal -ferreux sans doute-
et dis ses mots :

"maître humain, puis'je vous être utile d'une quelconque maniere ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Daker
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: On pourrait dire un million.
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Jeu 27 Mar - 23:15

Un autre s'était réveillé. Décidément, il semblait y avoir un bon rythme de résurrection ici. Il paraissait jeune et rebelle comme la plupart des adolescents et jeunes hommes dans les sociétés évoluées technologiquement. Il essayait de faire comme si de rien était mais son trouble après son éveil était tout de même bien visible.

"Ce qu'il se passe ici? Si nous le savions, nous te répondrions, mais malheureusement ce n'est pas le cas. Une seule chose est sure, nous avons été ressuscités, mais dans quel but, par qui et de quel moyen nous n'en savons pas. En fait, plutôt que de résurrection, parlons plutôt de non-vie. Il se pourrait que nous soyons toujours morts.
Je ne me suis pas présenté, appelle moi Erekosë, cela me conviendra. Quant à lui -il montra du doigt son nouvel acolyte il s'appelle Simon. Et toi, comment t'appelles tu et d'où viens tu?"

Alors qu'il posait ces questions, il entendit une voix légèrement électronique. Il se retourna et vit un être ressemblant à un humain. Mais l'expérience d'Erekosë ne le trompait pas.
¤Ainsi même les artefacts, du moment qu'ils sont doués de conscience viennent ici. Ce serait donc plus l'esprit que le corps qui viendrait ici.


"Il n'y a pas de maitre ici, tu as peut être vécu dans la servitude, mais ce n'est sans doute pas ce qu'il va se passer ici. Sache que tu es libre, du moins pour l'instant. Nous ne savons même pas si nous humains nous sommes libres. Fais ce qu'il te semblera bon."


Dernière édition par John Daker le Sam 29 Mar - 19:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, quelques décennies aprés J.C
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Sam 29 Mar - 19:46

*J’avais donc raison. D’autres gens sont apparus après nous, nous ne sommes pas les seuls à avoir été détournés du chemin naturel de la mort… Pour le moment nous sommes tous des hommes.*
Le second nouveau venu paraissait étrange… Il se déplaçait de manière peu naturelle, sa voix avait une consonance métallique, et il ne faisait aucun mouvement superflu ; ses clignements d’yeux étaient rares et un peu trop appuyés. Il semblait provenir de son corps une vibration constante…
*Il a appelé Erekosë « Maître humain ». Pourtant il n’ont pas l’air de se connaître…*
Un lointain souvenir refit surface dans l’esprit de Simon ; une légende assez connue dont il avait entendu quelques versions : celle des Golems. Des créatures douées de conscience, mais fabriquées de toutes pièces. Cet être apparemment servile était sans aucun doute un Golem.
L’adolescent, quant à lui, portait des vêtements ressemblant à ceux qui avaient été posés prés de Simon avant son réveil. De nouveau, de trop nombreux questionnements envahirent le cerveau du prophète :
*Qui a placé ces habits blancs ici, tout à l’heure ? De quel monde ce jeune homme vient-il ? Fait-il partie de ceux qui contrôlent ce lieu ? Est-ce les gens de son peuple qui ont sculpté ces pierres ? Mais il a demandé ce qu’il se passait, et il n’a pas l’air de jouer la comédie. Pourquoi le ferait-il de toute façon ? Personne n’a rien à nous cacher, nous sommes comme des nouveaux-nés ici. Il n’a pas plus de rôle dans le cycle de la mort ou dans l'organisation de cet endroit qu’Erekosë.*

_________________
Fiche personnesque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lionel
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 26
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terre
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 30 Mar - 16:18

L'homme massivement taillé dans son armure répondit bien vite, discernant pertinemment le désarroi de Lionel. "Si nous le savions", "ressuscité", "non-vie"... L'explication de cet Erekosë n'était pas dénuée de sens, ni mal énoncée, mais les expressions employées semblaient provenir de la même époque que le chevalier. Celui-ci se présenta et introduit également son maigre compagnon, Simon, avant de demander son nom à Lionel, lequel ne répondit pas, trop accablé par le nombre d'élément le forçant à accepter la réalité des faits.
Le bon sens empêchait qu'on envisage une telle situation. La résurrection? Cela impliquerait-il l'existence d'un quelconque Dieu ? Selon la manière de penser que le garçon avait toujours eu de son vivant, il acceptait l'infime possibilité pour chaque évènement aussi surnaturel et incroyable soit-il de se réaliser. De plus, il ne pouvait pas s'empêcher de penser à cette histoire de bagarre, à la voiture, et à l'épitaphe... Pour s'empêcher de devenir fou sous la torture de ses questions sans réponses, Lionel accepta de jouer le jeu pour un temps. La vérité surgirait à un moment ou à un autre.
Il se résolut donc à répondre aussi précisément que possible à son interlocuteur en armure.
"Je m'appelle Lionel. J'ai du passer sous une voiture... Et j'en suis là. Mais on est quel jour? Toujours en 2008? Mais on ne s'est jamais vu, hein? Et pourquoi vous êtes en armure?"
Il s'arrêta lorsqu'il comprit que ses questions étaient probablement inutiles et de toute manière trop rapides pour que qui que ce soit y réponde.

Le mouvement d'un quatrième personnage tout aussi singulier que Simon et Erekosë attira le regard de Lionel. A ses dires, on aura cru un esclave, mais ses déplacements et sa voix grésillante rappelaient les films de science-fiction. Un discours toujours aussi étrangement exprimé annonça au nouvel arrivant qu'il était libre, ce qui fit dire à l'accidenté de la route qu'Erekosë comprenait beaucoup de choses mais ne les expliquait pas, sans doute car il les supposait couler de source. Mais Lionel préféra tout d'abord inciter ses compagnons morbides à s'enfuir de ces lieux lugubres.
"Quel que soit cet endroit, j'ai pas envie de prendre racine au milieu d'un cimetière où les gens revivent... On pourrait tomber sur l'empereur Auguste ou sur le petit Jésus, ça me dérangerait pas, mais si on rencontre Jack l'Eventreur, ça le fait moins..."
*A quoi ça sert de leur parler de ces gens? Ils les connaissent pas! Et je dois parler comme un barbare, de leur point de vue. Mais pourquoi suis-je si calme... ?*

HRP/ Je vous tends une perche... Et même plusieurs! ^^ /

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R Daneel Olivaw
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
Race: robot humaniforme
Monde d'Origine: aurora
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 30 Mar - 16:36

L'homme en armure paraissait ne pas vouloir de ma servitude ,
Quant à l'homme nommé Lionel il avait d'étranges manières , il parlait comme dans les livres du 21 siècle .

"Je suis programmé pour vous servir et vous protéger ,
je ne permettrais pas qu'il vous arrive un sinistre"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, quelques décennies aprés J.C
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 30 Mar - 20:58

*On dirait que ce golem veux à tout prix recevoir des ordres d’Erekosë… Sans doute est il ensorcelé de manière à se mettre au service de tous les humains qu’il rencontre.*

"Programmé, dis-tu ?"

Ce mot n’avait qu’une signification vague pour Simon, mais c’était suffisant pour confirmer sa première impression. Cet être n’était pas né, il avait été construit.

"Par qui as-tu été créé ?"

Pendant ce temps là, Lionel était en pleine réflexion. Il ne répondit aux questions d’Erekosë qu’après un long moment de silence ; l’absurdité de ce qu’ils étaient en train de vivre paraissait le bouleverser au point d’en empêcher les réactions immédiates. Il évoqua lui aussi l’idée de quitter le cimetière, craignant apparemment qu’un danger survienne, tandis que le golem semblait tenter de résoudre plusieurs contradictions mathématiques.

"Ecoutez, nous sommes dans un lieu totalement inconnu, on ne sait même pas quel est notre but maintenant que nous sommes morts… On ne devrait pas s’éloigner sans être sûrs de pouvoir revenir, alors qu’on a juste sous nos yeux les seuls lien entre cet endroit et la réalité : ces noms, ces lieux, ces dates…"

_________________
Fiche personnesque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R Daneel Olivaw
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
Race: robot humaniforme
Monde d'Origine: aurora
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 30 Mar - 21:46

-"J'ai été créé par le dr.Fastolfe , je suis une machine donc je ne suis pas mort , je ne peux être mort , je ne suis pas non plus hors service car j'ai toutes mes fonctions...
Vous non plus n'êtes pas mort puisque que votre cœur bat , vos yeux bougent ,vos muscle s'animent , peut être mon cerveau positronique est sujet à une anomalie , après plus de 1500 de fonction ça peut être probable "

Je débitais ces mots comme une poésie bien apprise de ma voix la plus humaine possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Daker
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: On pourrait dire un million.
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Mer 2 Avr - 21:44

"Alors mon jeune ami, la notion de temps est ici inutile. Je ne pourrais donc pas te répondre. Et tu as raison, mieux vaut partir d'ici. Au pire, on pourrait revenir ici si le besoin s'en fait sentir. Quant à toi le robot, des êtres comme toi je n'en ai pas vu souvent, mais je ne pense pas que tu sois le plus apte à nous protéger. Faîtes tous bien attention, nous ne savons pas si des dangers nous attendent. "

Erekosë commença à marcher, suivi par le petit groupe soucieux de s'en aller de ce lugubre cimetière. aux abords du cimetière, il se demandait si son épée était elle aussi ressuscitée, ou si seule son enveloppe l'était. Il espérait que cela soit le second cas. il fit un signe aux membres du groupe, et s'éloigna un court instant. Il tira son épée, qui vibra d'une lueur noire. Son chant sinistre était le pire présage qu'il pouvait arriver. Son épée était bien vivante, Stormbringer la buveuse d'âmes, elle chanta de plaisir, du plaisir de se retrouver à nouveau vivante, de l'anticipation des nouveaux massacres en vue. Mais était il possible de boire l'âme des personnes déjà mortes? Il espérait ne jamais avoir à le savoir. Il aspirait à la paix. Il rengaina l'épée, et revint vers le groupe. Tous l'avaient vu et son étrange comportement risquait de les intriguer.

"Mon épée est en vie, triste présage. Je dois vous avertir, elle n'acceptera aucun porteur autre que moi. Elle essaierais de vous tuer. Dans le cas où nous serions immortel, et ce cas s'est déjà produit, vous subiriez tout de même une immense souffrance. Venez, le cimetière est encore en vue"

[HRP] Au prochain de donner la destination et de poster ailleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Simon
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 64
Age : 25
Date d'inscription : 05/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, quelques décennies aprés J.C
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Mer 2 Avr - 23:10

Les ressuscités ne tinrent même pas compte de la volonté qu'avait Simon de rester dans le cimetière. Daneel Olivaw suivit Erekosë, toujours soucieux d'obéir aux humains, et Lionel n'était que trop heureux de quitter cet endroit lugubre.
"Attendez !"
Simon refusait de laisser quoi que ce soit d'inconnu de coté. Il hésita un instant pendant que le groupe s'éloignait toujours plus...
*Je ne sais pas lire, moi, j'ai besoin d'eux !*
Peut-être de nouveaux morts allaient-ils apparaître ici ?... Peut-être qu'eux seraient plus conciliants...
*Oh, et puis tant pis. Ce serait stupide de me séparer de ceux avec qui je suis apparu. Nous sommes peut-être liés d'une certaine façon...*
"Attendez moi !"
Erekosë toujours en tête, ils sortirent de l'enceinte du cimetière et commencèrent à progresser dans les hautes herbes...


[HRP] : Je passe le relai pour le choix de la destination... Ce post servait juste à éradiquer l'envie de Simon de rester sur place.

_________________
Fiche personnesque
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
R Daneel Olivaw
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 10/03/2008

Personnage
Race: robot humaniforme
Monde d'Origine: aurora
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Mer 2 Avr - 23:31

Nous continuâmes notre route jusqu'à arriver à une immense étendu d'herbe haute ,ce paysage me rappelait la terre , au dehors de caverne d'acier , un soupçon d'émotion pour l'amie giskard et feu l'ami elyjha .
De l'émotion , étrange pour un robot , vraiment étrange.
"Aucune trace de vie de vie suspecte jusque lâ ,amie ékérosé. Cette apelation ne vous gène pas ?

hrp: direction la plaine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Daker
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 23/03/2008

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: On pourrait dire un million.
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Ven 4 Avr - 21:32

HRP on attend une personne va nous rejoindre. Après on y va. Désolé pour l'attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Olivia S. Blackwood
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Nombre de messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2008

Personnage
Race: Humaine
Monde d'Origine: Réalité
Informations:

MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   Dim 6 Avr - 20:20

[HRP]Merci, merci merci de m'avoir attendue encore un petit peu, j'ai été un peu occupée ^^ [/HRP]

Lorsque la jeune fille sentit le vent siffler dans ses oreilles, vit ses jambes flotter dans l’air, et sur le toit du lycée, la petite Emily lui lancer son regard le plus noir possible, ses bras tendus vers elle, Olivia sut qu’elle n’en réchapperait pas. Comme si Emily était d’une certaine façon l’incarnation d’une présence plus puissante, plus mystique. Quelque chose comme Dieu, la Mort, la Justice, peu importe. Qu’elle allait mourir, c’était une certitude absolue, inexplicable. Elle allait mourir, point. The End.

Olivia ne revit pas sa vie défiler dans ses yeux. La dernière image nette qu’elle garda, c’était Emily, là-haut, sur le toit. Minuscule. Et pourtant, omniprésente. C’était sa dernière pensée, Emily. De toute façon, elle était trop endolorie par la douleur de tous ses os brisés, de nerfs à vif et de ses veines explosées pour avoir une pensée plus élaborée. Comme une éponge absorbant l’eau, ses yeux absorbaient une espèce d’encre noire tandis qu’elle chutait dans la mort.

Et pourtant, elle se réveilla. La première chose qu’elle remarqua, avant même d’ouvrir les yeux c’était que la si terrible douleur qui l’occupait durant les dernières secondes s’étaient évanouies. Ce qui ne l’empêcha pas de se redresser en hurlant. Et enfin, elle ouvrit les yeux.
L’endroit où elle se trouvait lui était complètement inconnu. Une lande désertique, des nuages gris, des herbes hautes, et au milieu, des pierres dressées.
Dans un réflexe complètement humain, Liv, recula et heurta une de ses tombes. Nouveau hurlement. De douleur, cette fois-ci. Elle se gratta la tête, se retourna.

Ci-gît Olivia Sunday, née le 5 juillet 1990 et morte le 28 septembre 2007 à Claremont, Californie, Etats-Unis.

Soupir de la demoiselle. Une part de soulagement. Elle était bien morte. Elle ignorait complètement où elle était, et l’idée de ne pas être sûre de quelque chose la dérangeait. Olivia détestait ne pas être au courant de quelque chose. Là, elle savait au moins qu’elle était morte (cela n’en demeurait pas moins une pensée angoissante).

*Et donc, où suis-je ? Enfer ? Paradis ? Purgatoire ? Ailleurs ? Y a-t-il d’autres personnes ?*

Tant de questions et si peu de réponses. Elle observa un peu plus où elle était. Cet endroit semblait complètement désertique. Ce n’était pas bon, pas bon du tout. Elle n’avait d’ailleurs aucune envie de s’approcher. Elle était très bien là contre sa tombe, bien sûr il faisait un peu frisquet, mais n’allez pas penser qu’elle se bougerait pour savoir où, comment et pourquoi. Si c’était si important, on l’aurait prévenu.

Elle se recroquevilla contre la pierre tombale, la tête enfouie sous ses genoux. Etrangement, elle avait un certain détachement vis à vis de son état. Parmi ses rares qualités, il y avait une certaine lucidité à propos de son train de vie. Elle avait été une garce, elle était morte en garce. Et elle en avait bien profité. Un léger sourire de satisfaction vint sur son visage, lorsqu’elle pensa à tous ses hauts faits qui lui avaient procuré tant de plaisir. Notamment cet été, où avec M…

Le fil de sa mémoire s’interrompit brusquement. Oui, elle avait effectivement entendu un bruit bizarre. Un monstre ? Une personne tentant de l’agresser ? Elle tenta quelques secondes de l’ignorer, mais l’espèce de craquement reprit. La peur s’insinua dans ses veines. Elle imagina les pires horreurs, qu’on l’emmenait en Enfer, elle se voyait déjà être poussée du toit encore et encore. Et zut alors, elle était morte, ce n’était pas suffisant ? Un troisième craquement la poussa à bondir de sa place et à courir à travers la lande. Heureusement pour elle, elle avait conservé sa bonne forme, et n’eut aucun mal à tenir la distance. Au bout de dix minutes, elle ralentit et s’appuya sur un arbre solitaire. Elle s’aperçut qu’elle avait quitté le cimetière sans s’en rendre.

Et maintenant… où je suis sensée allée ? Impossible de retourner près des tombes, si un type veut encore me faire la peau.

Elle regarda autour d’elle, et aperçut un groupe d’ombres qui s’éloignaient. Prudemment, elle s’approcha et remonta la colline sur laquelle elle se trouvait. Des bribes de conversation lui parvenaient. Ils semblaient juste discuter et ne pas être à sa recherche.

Liv, de toute façon, tu es cuite si tu retournes au cimetière. Peut-être es-tu condamnée à te faire prendre par des inconnus, si c’est ça, autant en finir tout de suite

La cheerleader s’élança donc à toute vitesse en direction du groupe, en hurlant de toutes ses forces pour attirer leur attention :

"ATTENDEZ-MOI ! ATTEENDEEEEZ!!!"

Ses hurlements semblaient efficaces, car elle put les rattraper rapidement. Une fois à quelques mètres d’eux, elle s’arrêta pour reprendre son souffle, absorbant de grandes goulées d’air frais. Si elle ne choppait pas un rhume à courir en petite tenue comme ça…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Renaissance peu mystique[08/03/2008]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Renaissance peu mystique[08/03/2008]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» RETRO: REPORTAGE Haïti les émeutes de la faim 2008
» No Way Out - 17 février 2008 (résultats)
» [Archive 2008] Pontoise 12 et 13 avril
» chassis crf 450 de 2008
» REPECHAGE 2008

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Paradise :: L'île :: Le cimetière-
Sauter vers: