Dark Paradise


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [OK] Drannoc 111211211

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drannoc
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 09/07/2007

MessageSujet: [OK] Drannoc 111211211   Lun 9 Juil - 18:43

Apparaissant sur votre tombe :

Nom : 111211211
Prénom : Drannoc
Date et lieu de naissance : [[la date semble effacée par le temps (sûrement ce bon à rien de graveur qui n’arrivai pas à faire entrer la date entière sur la pierre !)]] Usine d'assemblege de de Cronospace sur zertilB7 (une planète paumée).
Date et lieu de mort : [[même remarque pour la date (nero c’est d’la merde j’vous dit !)]] Dans la chambre de combustion des turbopompe à a dématérialisation quantique du space-cargo Vasa-A380 (Un vaisseau pas très fiable).


Autres infos :

Surnoms : Assez nombreux : portant principalement sur la puanteur de ses pieds hors de ses spacioboots malgré la fonction anti-odeurs dernier cri; à propos de sa taille ; de celle de son sexe et bien d’autres qu’il doit à une anecdotes assez gênante liée à un disfonctionnement du désintégrateur d’excréments d’un spaciocargo sur lequel il était affecté. Tous ces surnoms sont de toute façon rarement utilisés à cause de leur caractère à usage unique étant donné que leurs inventeurs succombent souvent des suites de leur raillerie.

Age de mort (donc de renaissance) : A vrai dire quand on risque de mourir a tout instant parce que l’ordinateur de vol ancestral a oublié de prendre en compte dans sa trajectoire que les space-cargos ne pouvaient pas traverser les particules solides massives (planètes, étoiles…) sans avoir 99.9999% de chances de désintégration, on ne perd pas vraiment de temps à calculer son age. Toujours est-il que Drannoc a largement dépassé la moyenne d’age de fin de vie de ses congénères pour des raisons expliquées dans la biographie.

Sexe : Petit

Race : Cyber-nain berzerk

Monde d'origine :

Des études sérieuses du consortium des sciences exactes ont démontré qu’en se plaçant dans un repère spatial suffisamment vaste on pouvais considérer l’univers comme une unicité. On peut donc affirmer sans crainte que Drannoc vient du même univers que tout le monde. Cependant, si la théorie de dimensions parallèles a été invalidée par l’Académie de Recherche sur les Cultes et Croyances Complètement Cons Issus de l’Ere Primitive (ARCCCCIEP) Ce n’est pas le cas du voyage temporel qui, en absence de preuve validant ou invalidant la théorie, reste une question en suspens. La question juste ne serait donc pas « d’où ? », mais « de quand venons nous ? ».
Enfin bref nous n’avons totalement rien à foutre de ces théories fumeuses réservées à une élite scientifique à laquel nous n'avons aucune chance d'appartenir.
Concrètement l'époque à laquel Drannoc appartient est une macro représentation du mot merdier juxtaposé à quelques autres tel que foutoir, bordel, chaos, crotte de nez, clysopompe et protozoaire.
A cette époque le voyage intergalactique a été rendu possible grâce à des techniques de propulsions par antimatière. Loin encore du tourisme spatial, seules les plus grandes firmes multi-galactiques peuvent se permettre d’affréter des convois de cargos qui sillonnent l’univers à fond les ballons et à contre sens une fois sur deux ce qui provoque régulièrement des carambolages gigantesques provoquant des explosions du plus bel effet qui participent à leur manière à la régulation de la surpopulation universelle.
L’univers est théoriquement géré par une république mais les institutions sont si complexes que les théories de physique quantique paraissent simples en comparaison. Les délibérations sont tellement longues que souvent le problème s’est résolu de lui-même avant qu’on ait pris la moindre décision. Un éminent théoricien a donc proposé face à ce constat que les différentes assemblés continuent de siéger mais ne se mêlent plus de rien, résolution votée à une large majorité de 50.00012% en un temps record de 3 révolutions universelles ce qui fait à peine une centaine de génération de sénateurs.
La république est régulièrement renversée par un dictateur qui une fois en face d’un tel bordel ne peux absolument rien faire et choisit toujours au bout d’un certain temps de rendre le pouvoir aux bureaucrates qui recommencent à ne rien faire.
Ce sont donc les grandes firmes qui font la loi en se groupant en guildes, consortium… Elles lèvent des armées, construisent des vaisseau de bataille, elles font la guerre, la paix, des blocus, organisent des assassinats… personne n’y comprend plus rien à force mais ça met toujours de l'ambiance au 19/20.
Un détail: à cette époque l’univers n’est plus en phase d’expansion mais se rétracte sur lui-même. La date de paroxysme de la rétraction qui marquera la fin de l’univers avant le déclanchement d’un nouveau big-bang a été calculé à la fraction temporelle irréductible près, aussi les autorités ont bien du mal à réprimer les comportements fatalistes prônant la fin du monde, et ce malgré des moyens d’une violence extrême autorisés par un passage en force d’un groupe de lois sous la pression des lobbies.
En effet les idées fatalistes sont dangereuses pour l’économie car elles tendent à réduire l’investissement dans les plans épargne retraite ou les fonds de pension qui sont des éléments majeurs du financement universel. De plus cela porte un coup à la consommation, notamment celle des produits à longue durée de vie, ce qui a pour effet un ralentissement de la croissance menant à un cercle vicieux pouvant entraîner une récession qui serait désastreuse pour toutes les grandes firmes.
Face aux répressions sanguinolentes des autorités, la tension se fait de plus en plus palpable dans les populations. Aussi l’OUC (Organisation Universelle du Commerce) a décidé de rétablir l’ordre grâce à une méthode ancestrale : La bière et le foot. Des matchs de football galactique sont organisés tous les jours et retransmis en direct dans tout les pub de l’univers tandis que des space-cargos les approvisionnent en Bière. Par ce moyen l’OUC espère parvenir à maintenir l’ordre afin que les firmes multi-galactiques peuvent de nouveau exploiter tranquillement les populations ainsi abruties et saoulées.


Biographie :

Drannoc, n’est pas né, il a été conçu et fabriqué. C’est un cyborg, être à la fois biologique, électronique, mécanique, énergétique. Les cyborgs sont de puissantes et massives créatures/machines vouées aux travaux les plus durs mais il se trouve que pour des questions de restriction budgétaire, Drannoc ne mesure que 1m35 et demi. Son nom correspond à sa date de sortie d’usine qui est d’ailleurs tatouée sur sa fesse gauche, c’est la 111211211ème fraction temporelle irréductible de la 15 révolution universelle de la 354 168ème circonvolution spacio-morphique. Cela correspond en temps terrestre à un nombre d'années complètement énorme dont on a totalement rien à foutre vu que la terre à disparu lors de la 13ème révolution de la 158 654ème circonvolution ce qui fait tout de même un gros paquet de temps et que personne n’est plus là pour s’en souvenir de toute façon.
Drannoc est le nom du model de spacioprolétarien auquel il appartient. Cependant Drannoc 111211211 est un model défectueux : le model d’origine est programmé pour travailler sans relâche jusqu’à ce que mort s’ensuive sans demander ni augmentation, ni droits sociaux ni jamais faire grève. Ce model est très apprécié des armateurs spatiaux mais il souffre parfois d’une erreur de programmation comme le prouve l’exemple de Drannoc 111211211 qui est plutôt du genre branleur de première catégorie qui laisse les autre travailler à sa place (ce qui explique surement en grande partie sa longévité exceptionnelle).
Le parcours de Drannoc est des plus classique au début de sa carrière : il fait ce pourquoi il a été conçu. Cependant suite à un accident de sèche cheveux, sa puce de loyauté électronique grille, le laissant libre de ses décisions. Sa première sera de prendre le contrôle du cargo sur lequel il est affecté. L’opération est un désastre, ayant massacré la totalité de l’équipage, il se retrouve dans l’impossibilité de contôler le vaisseau qu’il emboutit suite a une manœuvre d’arrimage fouareuse dans le spatioport BZ48D, la plateforme de commerce la plus importante de la galaxie qui sera totalement détruite dans l'accident.
Il échappe de justesse à la terrible explosion en s’éjectant dans une capsule de sauvetage. Suite à se coup d’éclat, il devient le terroriste le plus recherchée de l’univers. Sa notoriété nouvelle lui permet cependant de rencontrer le chef pirate Robert Sourcuf qui le prend sous son aile et lui apprend les ficelles du métier.
La commence une longue vie de débauche : drogues, sexe, pillages et massacres sont le lot quotidien de Drannoc qui appel ça « paradis » en rapport a un vieil article du ARCCCCIEP (prononcez arcrcrcrciep pour plus de facilité) qu’il avait lu aux chiotes une fois avant de se torcher avec.
La vie de Drannoc fini assez brutalement après le pillage du space-cargo Vasa-A380 (Un immense vaisseau de classe Z volant à peu près aussi bien qu’une pierre nage) : Le vaisseau contenait une cargaison de Bière de synthèse que Drannoc décide de répartir immédiatement entre l’équipage comme butin de course.
S’étant réservé une triple part de butin, Drannoc se promène titubant dans les cales du vaisseau, un pas malheureux le fait hélas basculer dans la trappe de refroidissement du strato-réacteur à dématérialisation quantique du vaisseau. Sa chute se termine dans le faisceau d’antimatière ce qui provoque à la fois sa désintégration et l’explosion immédiate du vaisseau.
Drannoc ne l’a jamais su, mais la cargaison de Bière qu’il avait interceptée était destinée à la planète minière I6A-BOS en proie a de graves troubles (voir monde d’origine) cet accident fut l’étincelle qui déclencha la grande révolution universelle. Il n'en su jamais rien mais Drannoc fut considéré comme le messie révolutionnaire ayant donné sa vie pour la libération de tous les exploités de l’univers entier (et puis aussi comme le plus grand terroriste de tous les temps par les autorités).
S’ensuivit une guerre gigantesque qui se termina (comme tout le reste d’ailleurs) au temps 0 du compte à rebours de la rétraction de l’univers si précisément calculée.

Caractère :

Drannoc a été victime d’un bug de programmation de son cyber-cerveau, aggravé par l’accident de sèche cheveux. Au contraire de ses semblables qui sont dociles et laborieux, Drannoc est chiant au possible et souffre d’une terrible allergie à l’effort (Une flemmingite aiguë si on en croit les médecins).
Sa vie de barbarie a fait de lui un être cruel au possible ne respectant rien à commencer par la vie et les passages piétons.
Les algorithmes de logiques qui le contrôlaient ayant grillé, on le dit impulsif. Le mot est faible étant donné que ses décisions ne prennent que très rarement en compte la totalité des éléments à sa disposition et qu’il ne projette pas à plus de 5 minutes dans l’avenir les conséquences de ses actes.
Le tableau n’est cependant pas si noir, Drannoc est bon vivant et aime s’amuser et rire avec ses amis (en massacrant des prisonniers par exemple)
Il est amateur de bonne chair et ne refuse jamais le viol d’un membre d’équipage de sexe féminin quand l’opportunité s’offre à lui lors d'un pillage.
Il est champion en blagues de mauvais goût ou de mauvaise qualité (parfois les deux en même temps) auxquelles ses subordonnés sont obligés de rire s'ils tiennent à la vie. Cela contribue grandement à la bonne ambiance à bord.
Drannoc est un meneur d’homme hors pair car ceux qu’il commande préfèrent souvent une mort rapide au combat que de subir une de ses colères (souvent sanglantes).

Description physique :

Drannoc est (tout) petit et râblé. Un buste compact d’où sortent deux bras massifs touchant presque le sol en raison de la petitesse de ses jambes pourtant puissantes.
Un cou musclé sur lequel repose une tête qui a su montrer sa résistance tant au coups qu'à l'alcool.
Sa figure est balafrée de toute part ce qui lui donne une gueule assez horrible tout comme son corps qui est marqué par des impacts et des brûlures qu’il a gagné au cours de ses nombreux combats.
Il a de longs cheveux bruns/roux coiffés en de multiples nattes crasseuses qui trainent sur le sol. Sa barbe abondante elle aussi nattée est un peu plus courte car il marche régulièrement dessus ce qui lui arranche quelques poils et un grand cri de douleur.

Animal de compagnie :
Son flingue qui ne l’a hélas pas suivit dans la mort.
Un ordinateur de soutien cognitif intègré à son cerveau qui l'informe de détails important que Drannoc pourait ne pas avoir remarqué.

Images du personnage, du monde où il vit ou ayant un rapport avec l'histoire:

Le blason de Drannoc qui orne son Vaisseau d'abordage rapide.


Une photo de Drannoc lors d'un vol à bord d'un space-cargo.


Un mec en armure d'abordage avec la fonction flash rétinien activé... que de la frime !

Signes particuliers ou remarques diverses :
Drannoc ne se souvient pas vraiment de sa mort étant donné qu'il était complètement plein à ce moment là, il n'a rien compri de ce qui lui arrivait ce con!
Les parties cybernétiques sont en symbiose avec les parties biologiques, elles ne sont donc pas visibles à part dans ses yeux lorsqu'il active le mode lampe torche rétinien peu discret qui éclair d'un joli bleu son champ de vision à la manière des phares antibrouillard d'une voiture (au ras du sol). Les multiples visions genre alien ou prédator sont vachement plus cool mais c'est des gadgets en option qui pompent un max d'énergie.
En effet, les nano machins-trucs ont besoin pour fonctionner d’une grande quantité d’énergie qui peut leur être transmise à travers le corps biologique sous de nombreuse formes (chaleur, lumière, électricité…) cette énergie peut ensuite être convertie pour améliorer les capacités physiques (mais pas intellectuelles), les sens... enfin fau pas se leurer: étant donnéqu'il lui faut l'équivalent une centrale électrique pour se recharger à fond, c'est pas l'énergie fournie par la lumière de la lune qui va permettre à Drannoc de chier des perles tout les matins.

La touche Alt.Gr de mon clavier marche un peu quand elle veut donc on va dire que mon personnage est pas télépathe. LoL je pense pas que ce soit très gênant et ça donne une originalité au personnage.


Motivations :
C’est Micha qui incarne Puck qui m’a parlé de ce forum. J’ai fait pas mal de Jeux de rôle sur papier ou plateau avec des potes mais j’ai jamais tenté sur forum alors je me suis dis pourquoi pas ça peut être marrant. Les joueurs n’ont pas à se déplacer pour venir jouer c’est plus pratique en espérant que ça ne nuise pas à la convivialité.

Quoi d'autre ? :
gloire a l'admin et aux modos de ce forum béni.


Dernière édition par le Mer 11 Juil - 17:53, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 318
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: [OK] Drannoc 111211211   Lun 9 Juil - 22:17

Eh bien c'est pas mal tout ça, bourré d'humour et d'imagination, agréable à lire et tout ^^

Ta fiche est validée.
Tu peux donc commencer à RP dans le cimetière , plus d'infos concernant la résurrection dans le FAQ et s'il te reste des questions sans réponses, direction le topic de "Demandes aux admins/modos"

A part ça, bienvenue sur l'île sombre et étrange de l'après vie ! ^^

_________________

Lily, admin en chef et "fantôme" à ses heures perdues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkparadise.frbb.net
 
[OK] Drannoc 111211211
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Paradise :: Section Pré-RP et Administration :: Fiches de personnages-
Sauter vers: