Dark Paradise


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Exploration de la forêt [08/07/2007]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 8 Sep - 12:48

Keylan a écrit:
Emboitant le pas à Zelda, il réfléchit un instant, et dit simplement :
"-Appelez moi simplement par mon prénom : Keylan. Comme ils le faisaient tous ...".
Le 'ils' restait suffisemment évasif, mais à n'en pas douter concernait un bon nombre de personnes.

L'orée de la forêt se tenait devant eux, maintenant, et le spectacle de ces arbres tordus dans tous les sens comme fous de douleur, en plus de la brume serpentant entre les troncs déformés, créait une atmosphère sordide et angoissante. Comme si cette brume modelait à son passage les arbres pour leur donner ces formes torturées.
S'avançant doucement, l'elfe noir brassa l'air d'un mouvement gracieux, faisant apparaître de nouveau la sphère de lumière argentée. Celle-ci flotta un instant au bout de ses doigts, avant de venir léviter à quelques centimètres devant lui.
On aurait dit que le brouillard fuyait la sphère, et il sembla que les volutes grises s'espacèrent un peu pour laisser la place aux intrus qui s'enfonçèrent dans la forêt.
"-Ahhh... on se croirait de retour à la maison..."

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 318
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 8 Sep - 14:30

Sur la demande de Zelda (qui parlait dans le vide, mais heureusement que le chat à des archives ^^), voici une description de la forêt :
La forêt est sombre, sauvage et peu acceuillante, il n'y a aucune trace de présence humaine, aucun chemin, aucune cabane, aucun arbre coupé par une hache, etc. Les arbres et autres plantes y poussent en pagaille et dans un désordre complet. Bien que les insectes et autres animaux soient rares, il y a toujours un bruit étrange en fond, une sorte de grognement, comme si la forêt elle-même criait sa solitude ... Le paysage est assez désolé, comme s'il y avait eu une guerre, comme si la forêt avait combattue un ennemi invisible. Des arbres étaient couchés, certains semblaient défigurés par la foudre, d'autres encore étaient déracinés, et tous semblaient vieux et marqués par un mal inconnu. Il y avait toutes sortent d'arbre, des sapins, des hêtres, des saules, des cerisiers et une vingtaine d'autres sortes. Cette diversité semblait étrange, en effet peu de soleil parvenait à ces arbres et l'on se demandait comment pouvait pousser des arbres fruitiers et autres. La forêt semblait également très ancienne, aucun arbre devait avoir moins de 30 ans.

_________________

Lily, admin en chef et "fantôme" à ses heures perdues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkparadise.frbb.net
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 8 Sep - 16:07

C’est fois-ci, ils partaient pour de bon. A croire que quelqu’un voulait les empêcher de rejoindre la mystérieuse forêt. Ziassan suivie ses deux compagnons mortuaires à travers la plaine, s’enfonçant peu à peu dans le brouillard. Heureusement, Keylan fit une nouvelle fois preuve de sa magie, et les alentours gagnèrent en netteté.

Les arbres formaient un rempart devant eux. Il n’allait pas être facile d’y progresser. Quelque chose de bizarre se dégageait de toute cette végétation. On avait l’impression que cette forêt avait toujours été là, depuis l’origine du monde...

-Si seulement les arbres pouvaient s’exprimer...

Il s’approcha un peu plus et carressa de la main la sombre écorce d'un cerisier...

- Enfin, au moins nous ne mourrons pas de faim immédiatement. Il y là des arbres fruitiers... Si nous sommes condamnés à rester ici, nous pourrons toujours planter de ces graines à un endroit bien choisi.

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 8 Sep - 21:10

" … comme ils le faisaient tous… "

Il avait une place importante, et pourtant on l’appelait par son prénom. Oui, oui il faut que je m’enfonce dans le crâne que nous ne sommes pas originaires du même endroit. De même pour Ziassan, son comportement est étrange à notre égard. Un humain « normal » fuirait en hurlant ou tenterait de nous tuer. A ses yeux on dirait que je suis plutôt un sujet d’étude intéressant, un phénomène nouveau dont il doit se hâter de percer tous les secrets. Enfin peu importe, je dois concentrer tous mes sens sur cette obscure forêt. Je devrais faire attention à ne pas laisser trop de distance entre Ziassan et moi. D’où me vient cet instinct protecteur, serait-ce ça ? La reconnaissance ? Non, c’est juste qu’il est évident que de nous trois, il est le plus inoffensif. Alors, nous nous devons de le protéger. Je serais tentée de dire que c’est le genre de personne qui essaie de régler les choses par les mots plutôt que par la violence. Hors si en temps normal ce peut-être considéré comme une très grande qualité, ici cela me paraît plutôt être un défaut. Sur les quelques personnes que nous avons déjà rencontrées, deux possèdent des armes et sont taillés pour le combat. Keylan est un chef de clan, cette position ne s’acquiert pas si facilement, il doit avoir de bonnes connaissances sur ce qui concerne la guerre. Et tout : son accoutrement, son maintien, porte à croire qu’il est ou a été un guerrier (puissant). Nous sommes tous si différents de par nos races et nos traits de caractère. Est-ce que quelqu’un nous regarde avec avidité, espérant que des différents se créent rapidement entre nous, nous poussant finalement à nous massacrer ? Qu’est ce qui a fait que sur des milliards d’êtres vivants, c’est nous qui avons atterri ici ! Sur quels critères avons-nous été choisi, est ce la punition divine ?

-Si seulement les arbres pouvaient s’exprimer…

Cette forêt est ancienne, si ancienne. Je suis d’ accord avec lui, les arbres et le sol semblent posséder un savoir infini. Peut-être même se moquent-ils cyniquement de nous, ils savent que cette connaissance est scellée à tout jamais dans le creux de leur écorce. Chaque goutte de sève qui coule le long du bois contient une foule de pensées bouillonnantes. Mais ce langage est indéchiffrable pour nous, oui si l’on pouvait communiquer avec eux ! Ce bourdonnement incessant, ce sont eux… Ce sont eux qui nous hurlent quelque chose, peut-être qu’ils nous mettent en garde contre l’ennemi qui a rendu leur habitat si sinistre. Leur tronc tordu ? Comme s’ils avaient été blessés, mutilés. Est-ce une manière de révéler leur douleur insupportable ? Il saignent, pourquoi suis-je si impuissante ? Ce spectacle déchire le cœur, il est bien plus émouvant que l’étalage des souffrances des êtres dits « intelligents » - le sont-ils vraiment ? -. Une larme va se perdre le long de ma joue, moi qui ne suis pas capable de m’apitoyer sur le sort de mes victimes, je pleure pour une forêt… Mais je n’en éprouve aucune honte, ce serait bien la première fois que le regard des autres me toucherait. Je ne sais pas trop quoi dire, une seule conclusion s’impose à moi. Et c’est une voix que je ne me connais pas qui sort de ma gorge. Une voix profonde, lourde, qui tremble d’émotion. Ces deux mots sonnent en moi comme les sept trompettes annonçant l’apocalypse. Comme si ce fait accompli, inéluctable, était en fait le point de non retour. A cet instant je me hais, et je ne saurais dire pourquoi, je porte en moi la responsabilité de ce mal incomparable.

« Ils saignent. »

Je mets un certain temps à reprendre mes esprits, et les paroles de Ziassan finissent enfin par prendre leur sens dans ma tête. Je considère en silence les cerises rouge sombre qui pendent des branches. Puis je continue de m’enfoncer dans la forêt sans un regard pour mes compagnons de route. Les arbres ne se resserrent pas, ils sont toujours aussi épars. Je respire l’humidité ambiante à pleines narines. Cette odeur est si agréable, elle recouvre presque celle de Keylan et Ziassan, et me fait oublier un instant à quel point l’odeur de la chair humaine m’est si alléchante. Quand j’étais enfant je me demandais toujours après m’être nourrie, si la faim qu’éprouvaient les humains était identique à la mienne. Mais j’ai observée que même lorsque leur ventre criait famine, leur corps ne prenait pas complètement le dessus sur leur esprit. Si on les laissait mourir de faim, la plupart préféraient se laisser mourir plutôt que de manger un de leurs amis ou parents. J’aimais les regarder se blâmer de parfois désirer avec avidité dévorer un de leurs pairs. Mais je ne poussais jamais l’expérience jusqu’au bout, la chair est bien meilleure accompagnée du fait de savoir que notre proie souffre, je ne le nie pas. Je finis par briser le silence, je n’éprouve pas particulièrement de curiosité au sujet des deux hommes, mais ça ne peut me faire de mal de savoir à qui j’ai affaire !

« A quoi ressemblait votre monde ? Il avait quelque chose de semblable avec cet endroit ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 16 Sep - 2:59

Keylan avançait d'un pas souple et silencieux à travers les troncs déformés de la forêt. Sa sphère lumineuse, toujours flottante devant lui, continuait son travail et dispersait un peu la brume autour du groupe.

Zelda s'adressa aux deux mâles :
« A quoi ressemblait votre monde ? Il avait quelque chose de semblable avec cet endroit ? »


"-En fait, à part le grand manque de feuillage et un brouillard plus épais, je pourrais presque m'attendre à tomber sur l'une des maisons de mon peuple. Bien que certaines d'entre elles soit enterrées à cause de notre "allergie" au soleil, dans le cas de mon clan c'était un peu différent. Il existait une sorte de cratère recouvert de végétation, suffisamment large -et très profond- pour y loger une bonne part de notre population. Les habitations sont creusées à même les parois, et certains bâtiments importants comme le conseil, l'arène avec notre ménagerie et les écoles ont été construits au fond du cratère. L'ombre conférée était suffisante en journée pour nous protéger, et la nuit la Lune nous offrait son plus beau spectacle. Ajoutez-y une forêt tout autour comme celle-ci plus les détails manquants, et vous devriez vous faire une idée de ce qu'était alors ma patrie.
Ceux de ma race n'ont jamais été très attirés par les longues prairies verdoyantes et claires..."


Une pointe de nostalgie se glissa dans son discours. L'air pensif, il se remémorait quelques souvenirs, images fugitives du passé. Il sourit doucement et tristement, juste un instant, puis reprit une expression neutre.

"Jamais je n'aurais pensé trouver un endroit pareil après ma mort..."

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 6 Oct - 14:41

Cet elfe semblait venir d'un monde médiéval, qui lui faisait un peu penser aux livres qu'il avait lu jeune.

-Moi non plus à vrai dire. Je m’étais souvent posée cette question. A quoi ressemblait la mort ? Personne ne le savait. Beaucoup prétendaient le savoir. Depuis que les humains existent, ils ont toujours été angoissés par cette mort si mystérieuse...
C’est ce qu’il les a poussé à croire en de soi-disant « dieux », qui garantissait aux humains s’étant comporté pour le « bien » de vivre une vie merveilleuse après la mort. Le paradis. Les « mauvais « allant en enfer. On appelait ça les religions. Il en existait des centaines, plus ou moins importante, chacune ayant ses spécificités. Certaines partaient sur de bons sentiments, mais les dérives, nombreuses, les ont discrédité pour les citoyens de mon époque. Les pratiquant condamnent d’ailleurs les gens qui, comme moi, cherchent une autre raison à l’existence. Si j’étais influençable, j’aurais tout les raisons de croire être en une sorte d’enfer, expiant mon intérêt pour la science.... Mais je m’égare.


Ziassan se tourna vers Zelda.

- Mon monde ne ressemble pas tellement à celui-ci. Si encore on peut considérer cette île comme un monde. Je viens d’une planète que l’on nomme par chez moi la terre. Elle s’est formée, avec les autres planètes de notre système solaire, il y a de là environ quatre virgule cinq milliards d’années. Elle s’est formée à partir de poussières et de gaz créent par la naissance de notre soleil. Le sol était alors en fusion, mais au bout d’un moment, cette roche liquide qui recouvrait la totalité de la planète a commencée à se refroidir et à former une croûte solide. De l’eau s’est accumulée dans l’air. On pense qu’à ce moment là, une météorite a percuté la Terre, détachant un dixième de la planète. C’est ce qui a probablement crée notre Lune. Le choc provoqué a entraîné une sérieuse activité volcanique. L’atmosphère ainsi réchauffée, l’eau qui y était contenu tomba sur terre et créa les océans. L’apparition de l’eau permit aux premières molécules « vivantes » de se développer. La végétation, peu à peu, apparue, recouvrant les continents de forêts primitives... Ces mêmes végétaux transformèrent lentement les rayons du soleil en oxygène. L’oxygène produit servit entre autre à créer la couche d’ozone. Cette couche protégea le sol terrestre des rayons solaires nocifs. Tout cela permit le développement d’espèces plus élaborées.

Pendant ce temps, les étendues de terre, appelées continents, bougeaient lentement, transportant certaines espèces à différents endroits du globe. Pendants des centaines de millions d’années, ces différentes espèces évoluèrent. Et cela au travers d’innombrables cataclysmes dont le plus célèbre restera celui de la disparition des dinosaures. De grands êtres... puissants. Ils disparurent tous en un très court laps de temps. Leur disparition est probablement due à une météorite qui se serait écrasée, déclanchant une apocalypse sans nom sur toute la surface terrestre. C’est ce cataclysme qui a permit à tous les mammifères, plus petits, de se développer. Et entre autre au singe de pouvoir évoluer et donner 65 millions d’années plus tard, l’Humain.



Ziassan racontait machinalement, comme si il se débarrassait d’une histoire qui lui serait trop longtemps restée dans la bouche. Il ne savait plus s'il la racontait pour eux ou pour lui... Il avala sa salive et finit sa chronique...


- Cet homme a « évolué » vers ce que nous sommes devenue. Il y eu un moment où cet humain se distingua des animaux. Certains associent ce moment à une « prise de conscience ». En tout cas, c’est à ce moment là que les humains commencèrent à avoir des dæmons. Des sortes d’animaux, nous tenant lieu de conscience extérieur. Ils peuvent prendre différentes formes, à leur bon plaisir. Jusqu’à la puberté, où ils prennent leur forme définitive, forme qui représente la personnalité. Ils nous accompagne jusqu’à la mort, et après apparemment. Seul son propriétaire peut le toucher normalement, et le dæmon n’est pas censé pouvoir s’éloigné plus d’une certaine distance. Mais on dirait que la mort affranchie cette limite... Nous communiquons habituellement par la pensée. Cependant, je suis coupé ce cette liaison avec mon dæmon, Nodestrum, depuis qu’elle est passée « au travers de ce livre ». Enfin bref... Les humains inventèrent au fur et à mesure différentes méthodes et outils pour dominer leur environnement. Sur l’échelle terrestre, nous ne sommes là que depuis peu de temps, mais nous avons déjà réussis à polluer la planète, et même à affecter la couche d’ozone dont je vous ai parlé tout à l’heure. Nous avons construit une civilisation de près de sept milliards d’habitants.

Si bien que maintenant les arbres sont peu nombreux sur Terre. Les inégalités sont nombreuses aussi... Mais ne croyez pas que les humains n’ont fait que des choses néfastes. Ils ont créé, inventé, aimé, et plein d’autres choses... L’informatique a permit des choses incroyables... Récemment, nous avons même découvert un possible autre monde parallèle... Mais c’est un peu compliqué... En tout cas, ça m’étonnerait que cette île appartienne à mon monde.



Ziassan avait préféré garder pour lui l’existence sa "magie". Telle qu’il l’avait connue. Il ne savait pas vraiment s’en servir de tout façon.

Ils étaient désormais assez avancés dans la forêt pour ne plus distinguer la lisière de la forêt. Les arbres ,sombres bousculés par le vent semblaient hurler des messages de terreur. Cette forêt faisait froit dans le dos. Mais ils étaient ici pour l'explorer.

- C'est étrange... La forêt est silencieuse... Serait-elle vide de tout vie ?

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Lily
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 318
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 7 Oct - 1:52

"Tchang !"

Un bruit sourd et métalique retentit sous les pieds de Ziassan.
Il avait vraisemblablement marché sur un lourd objet en acier.
On ne pouvait pas voir pour le moment ce que c'était puisque l'objet était camouflé par la végétation qui avait poussé par dessus.
C'était un pbjet d'environ 1m² de superficie.

[Hrp : excusez moi, je suis pas très bien ce soir c'est court et surement bourré de fautes >_< mais j'espère que ça vous débloquera ^^]

_________________

Lily, admin en chef et "fantôme" à ses heures perdues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkparadise.frbb.net
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 7 Oct - 20:14

« Allergie au soleil »… Un frisson me parcourt toute entière, tout va dans ce sens. Quelqu’un tire les ficelles de ça. Ce monde, quelqu’un le contrôle, toutes ces… coïncidences. Nous venons tous de mondes différents, et tout est fait de façon à ce que chaque être de chaque race puisse survivre. Ce n’est pas un phénomène naturel, non. Si on était tous né ici, alors il y aurait eu une explication logique, nos organismes se seraient adaptés à ce monde. Mais c’est comme si l’inverse se produisait… Le monde semble s’être modélisé en fonction de ses ’habitants’. Mais pourquoi ai-je l’impression que le danger nous guette, est-ce ce livre et cet homme qui font que je suis encore plus tendue qu’à l’ordinaire ? Je ne suis pas en mesure de me défendre face à la « magie », mais de quoi dois-je avoir peur ? Je suis déjà morte, alors peu devrait m’importer de mourir à nouveau, si toutefois cela est bien possible…
Je bénis silencieusement la pénombre qui empêche les deux mâles qui m’accompagnent de voir mon trouble. J’écoute silencieusement la fin du discours de Keylan, la nostalgie qui perce dans sa voix ne m’échappe pas. Je l’envie… Sa vie a dû être autrement plus douce que la mienne. Rien de ce qui se passera ici ne pourra me faire regretter ma vie passée. Et si cela arrive, alors ce monde pourra être baptisé Enfer.

Je souris tristement à mon tour. Je n’avais vraiment réfléchi à ce que pouvait être la mort. Pour moi la mourir c’était… nourrir une bouche, et permettre à quelqu’un de survivre ? Mais je ne pensais qu’il y aurait un « après », ce ne pouvait être que la fin… Si le cœur s’arrêtait de battre, alors le cerveau s’arrêtait de fonctionner, et c’était tout… Pas d’enveloppe charnelle renfermant un esprit, pas d’âme transparente qui s’envolerait dans les airs vers des cieux plus cléments… Que sommes-nous ? Je peux sentir le vent, l’humidité, l’odeur de l’humus. Est-ce ma chair, est-ce mon sang, toutes ces sensations sont-elles illusions ? La théorie des humains avec qui Ziassan a vécu, ne me paraît pas si différente de celles des humains de la Terre. A la différence près que mes humains à moi n’angoissaient pas, non. La peur leur nouait les tripes, parce que mourir signifiait souffrir. Ou dévoré mangé, ou dévoré par la faim et la soif, le corps décharné ou en charpie. On ne pouvait la contrer, juste la craindre, et la seule chose qui les rassurait un peu c’était de croire à un Paradis où on pourrait enfin vivre heureux. Ah, quel doux fantasme ! Mais là où il y a Paradis, il y a Enfer, et qui pouvait bien se vanter de n’avoir commis un crime ? Alors, mieux valait vivre…

La Terre ? Je fronce les sourcils, j’ouvre la bouche puis la referme. Un monde parallèle ? Je n’ai aucune idée de la façon dont s’est formée ma Terre. Je bois ses paroles comme si cela dépendait de ma survie, jamais je n’ai eu le temps de m’intéresser à ce genre de chose. Ce… ça ressemble tout de même étrangement à ce qu’on me racontait quand j’étais petite. Est-ce un des mes ‘ancêtres’ ? Là où cela diffère c’est au niveau des « daemons ». Dominer leur environnement, ah ça oui ils ont réussi ! Dominer, modifier, foutre en l’air ! Une vague de haine m’anime sans crier gare, je serre le poing tout en continuant d’avancer. C’est interminable ! Et toujours pas trace de vie… Je hume l’air, rien, absolument rien.

« Je pense que j’ai vécu dans un monde parallèle au votre. Tout du moins portait-il le même nom « Terre », mais je ne sais pas comment il a été crée. En tout cas, si le votre suit la même trajectoire que le mien, car le mien semble être un peu plus évolué scientifiquement, il est perdu. »

Je n’avais pas réussi à mettre de chaleur dans ma voix, si Ziassan avait vécu plus longtemps, peut-être aurait-il contribué à la création d’êtres tels que moi. Comment le savoir ? Et si je parle de ça, il posera forcément des questions. Non, en fait le problème n’était pas que ce monde soit « perdu », mais justement qu’il continue à exister… Que la vie continue de pulluler à sa surface, et tout ça pourquoi ? La souffrance, ce mot ne devrait même pas exister.
Un bruit étrange interrompt le fil de mes pensées, mes yeux se posent sous les pieds de Ziassan. Qu’est ce que c’est ? Je regarde alternativement Ziassan et Keylan. Je n’ai apparemment pas rêvé, il y a bien eu un bruit, métallique il me semble ? Mais étouffé par le sol. C’est vrai Keylan n’était pas quand le livre a « aspiré » la fée et la chouette. Il ne m’a pas l’air du genre imprudent, mais bon, mieux vaut prévenir que guérir !

« Quoi que ce soit, quand on l’aura sorti de terre, il faudra être prudent ! »

Je m’accroupis, et commence à creuser, ce n’est pas profondément enfoui. Je mets quelques minutes à enlever toute la terre et les feuilles qui le recouvrent. Je délimite les contours de l’objet avec mon pouce. Et bien ! Ca va être dur de retirer ça du sol, ça n’a pas l’air léger c’est le moins qu’on puisse dire !

« Je ne vois pas ce que ça peut être ? A votre avis ? »

Quitte à ce qu’il arrive quelque chose à quelqu’un, autant que ce soit à quelqu’un dont le corps peut se régénérer assez rapidement. C’est donc sans demander leur avis à Ziassan et Keylan que je passe ma main dessus pour voir s’il y a des reliefs. De toute façon c’était toucher l’intérieur du livre qui était dangereux, pas toucher la couverture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mer 10 Oct - 15:21

"Tchang !"

"-Qu'est-ce que c'était que ça?"

L'elfe noir jeta un oeil aux pieds de l'humain. De l'humus, de l'herbe, de la terre... et autre chose, semblait-il.

« Quoi que ce soit, quand on l’aura sorti de terre, il faudra être prudent ! »

Mieux valait l'être, en effet. Qui sait sur quoi il était possible de tomber dans ce genre d'endroit? Zelda s'attacha à dégager les contours de la chose, et Keylan en fit autant. Une sorte de grosse dalle se découvrit bientôt, posée sur le sol.

« Je ne vois pas ce que ça peut être ? A votre avis ? »
Keylan repensait un moment au livre dont on lui avait parlé. Il y avait peut-être une chose qui permettrait de savoir si cette plaque présentait un danger magique quelconque...

"-Je pense pouvoir évaluer sans me tromper la teneur magique ou non d'un objet. Je pourrais tenter un essai..."

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 13 Oct - 17:04

Le groupe, entouré d’un pesant silence, continuait de progresser dans la forêt.
Soudain, un bruit métallique se fit entendre. Ziassan avait heurté du pied un bien curieux objet. Bien mystérieux surtout, car totalement recouvert par la végétation.
Aussitôt, Zelda se pencha et commença à le dégager.


*Du métal ? En pleine forêt, dans un endroit vierge de tout pas humain ? En apparence... Il y a surement eu d’autres personnes avant nous...*


- Faîtes attention, cet objet n’est pas naturel, si quelqu’un l’a laissé ici, il y a une raison bien précise... C’est soit parce qu’il courait un dangers et qu’il ne pouvait s’encombrer d’une telle chose, soit parce que son poursuivant la convoitait, ou encore parce que son possesseur n’est pas resté vivant assez longtemps pour ramener l’objet en lieu sûr... Ou alors... Quelqu’un l’a laissé là intentionnellement, mais ça ne fait qu’en accentuer la dangerosité...

Dans tous les cas, restons prudent, nous ne sommes peut-être pas seul dans cette forêt...

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mar 16 Oct - 20:17

Lorsque je pose ma main sur la dalle, il ne se passe rien. Le contact froid du fer me fait frissonner. Je passe mes doigts sur la surface qui semble être parfaitement lisse, espérant trouver quelque chose. Je ressens enfin un relief sur un coin de la dalle. Il fait trop noir pour que je puisse voir ce que c’est, je m’approche et finit par distinguer un carré. C’est tout ? Peut-être qu’au dos de la plaqu… Je me campe sur mes deux pieds écartés et tente de soulever l’objet, en vain. C’est incroyablement lourd, pourtant ce n’est pas si épais que ça ! Je me penche et déblaie le tour de la dalle, peut-être que j’ai mal évalué la profondeur ? Je ne tarde pas à tomber sur une autre dalle en fer semble-t-il. J’entreprend le même travail que pour la première : je tente de délimiter les contours. Hmm, les dimensions sont bien plus grandes que pour la première. Je finis par tomber sur un des bords quelques mètres plus loin. Je creuse, creuse… C’est très profondément ancré dans le sol en tout cas, on ne pourra pas l’extraire de la terre. Bon, je devrais peut-être laisser Keylan faire son test pour savoir si l’objet est magique, et donc potentiellement dangereux. Ce n’est peut-être pas grand-chose d’intéressant ?

« Vous devriez jeter un coup d’œil sur le coin là. Je montre du doigt le coin en question, puis me tourne vers Keylan. Je suis d’accord, il serait prudent de vérifier si cet objet est magique. En tout cas la petite dalle est accrochée à la première, on ne pourra pas déterrer ça. »

Jusque là on n’avait pas évoqué la possibilité que des êtres habitent sur cet île. Quoiqu’ils soient, ils sont inodores et c’est bien étrange ! Je dévisage Ziassan puis l’elfe noir, aucun des deux ne semble ressentir de la peur. Ils pensent sans doute comme moi, qu’étant mort, on n’a pas grand-chose à craindre. Ou alors, sachant que l’on est mort, peut-être devrait on être effrayé, la prochaine fois sera sans doute la bonne : la fin de tout, la fin de nous. Un objet en fer aussi grand, qu’est ce que ça peut bien être ?

[J'ai pas d'inspiration, désolé =s]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 318
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mar 16 Oct - 20:30

Un faible cliqueti se fit entendre lorsque Zelda effleura le carré gravé dans le métal. Quelques minutes plus tard un mécanisme se déclencha lourdement ...
La dalle d'un mètre de côté commença à bouger lentement, se déplaçant sur le côté. Au bout d'un moment une petite ouverture apparue à l'intérieur, une ouverture assez large pour qu'un humain puisse passer, une ouverture s'enfonçant droit sous la terre, une ouverture avec une longue échelle disparaissant dans les ténèbres abyssales de l'intérieur de l'île.

_________________

Lily, admin en chef et "fantôme" à ses heures perdues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkparadise.frbb.net
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 21 Oct - 19:07

*Ça alors...
Tous ces mécanismes sont les signes d’une haute technologie... Et si nous étions... dans une sorte de monde virtuel ?
En réalité, nous sommes peut-être chacun branchés sur sa machine... Ca expliquerait un grand nombre de choses, comme le fait que mon dæmon puisse s’éloigner virtuellement de moi à volonté...
Mais que chercheraient-ils ?
Mais comment expliquer ça aux autres ? Il faut mieux que je le garde pour moi... pour l’instant...*


- Incroyable... L’île aurait donc ses souterrains... A mon avis, la réponse à nos questions se trouve en dessous... Peut-être y rencontrerons-nous ceux qui nous ont mis ici, je ne sais pas... Ce mécanisme camouflé dans la forêt doit surement leur servir de passage discret entre surface et souterrain...
Etant donné qu’on ne peut se permettre de laisser une personne seule par ici... Nous ne pouvons pas nous séparer, si nous allons quelque part, nous y irons ensemble. Personnellement, je serais pour descendre par cette échelle, nous pourrons toujours remonter en cas de problème.


Ziassan s’approcha et ramassa un caillou par terre.

- On peut déjà voir si c’est profond.


Le caillou ricocha d’un bruit sec contre l’un des barreaux de l’échelle, avant de sombrer vers les profondeurs obscures.

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mer 31 Oct - 18:35

Le caillou lâché par Ziassan mit un certain temps avant de toucher ce qui devait être le sol au fond du trou.

Un sourire éclaira le visage de Keylan, découvrant ses dents régulières et pointues.
"-Souterrain plutôt profond... avec la forêt et le brouillard c'est fou ce que ça me parait familier.
Si jamais on décide de s'engager dans les profondeurs de ce trou, je pense qu'il serait bon de chercher à s'orienter vers la maison. Des fois qu'un passage existe entre les deux. Néanmoins le passage a l'air étroit, et ça risque de poser quelques problèmes à Zelda, à cause de ses ailes.
"

L'elfe noir réfléchit un instant, puis reprit :

"-Cependant je pense que nous devrions tenter le coup. Qui sait ce qu'on pourra trouver? Il ne serait pas étonnant que des réserves de nourriture aient été enfouies pour les protéger, ou une quelconque pièce d'importance à dissimuler aux regards"
*Même si ça a été bien dissimulé, pour une réserve...*
"Je me propose pour descendre en premier. Je serai plus à l'aise et je n'ai pas besoin d'une source lumineuse. Je pourrai laisser celle-ci avec vous le temps de la descente, et ma nyctalopie sera je pense suffisante pour donner un premier aperçu de ce qui nous attends en bas."

S'approchant de la surface de l'ouverture, Keylan scruta les profondeurs en attendant une réponse de ses compagnons d'infortune.

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Jeu 1 Nov - 18:36

* Nyctalopie ? Décidément, cet elfe ressemble de plus en plus aux récits que j’en avais entendu.

Mais il a raison, ce talent lui sera bien utile, et nous aussi. Si les souterrains continuent plus en profondeur, Keylan sera le seul moyen d’avancer. C’est le moment de mesurer son honnêteté, nous serons entre ses mains dans l’obscurité... *


Ziassan se recula de l’échelle.


- Bien... Je n’aime pas trop l’idée de vous laisser seul devant nous, mais il faut bien que quelqu'un passe en premier,et vous êtes le plus résistant... Et si en plus vous possédez le talent de nyctalope... je n’ai pas de raison de vous en empêcher...
Mais si vous changez d'avis, je veux bien prendre votre place.
Nous entrerons juste après vous. Quand à Zelda, je l’ai déjà vu replier ses aîles lorsque nous étions dans la maison, ça ne devrai pas poser de problème je pense...

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 3 Nov - 11:13

Je fis un bond léger de côté lorsque la dalle pivota. Alors le carré était un bouton ? Etrange… Vu la masse de terre qui a recouvert le passage, il ne doit pas avoir été utilisé depuis des décennies ! Comme tout le reste sur cette île sans doute… Peut-être les habitants se sont-ils réfugiés en dessous, après tout vu le peu de vie qui sillonne l’île, et l’atmosphère pesante qui y règne, ce n’est pas une hypothèse si singulière. Je regarde Ziassan du coin de l’œil.
« La réponse à nos questions »
Nos cerveaux à tous bouillonnent, mais jusqu’à présent personne n’a vraiment formulé de questions à haute voix. Le reste de ses paroles ne fait que confirmer ma pensée, ou répéter ce que l’on a déjà dit maintes fois. Babillages inutiles… C’est bien un humain, il n’y qu’eux pour gaspiller leur salive ainsi. Hum, en tout cas l’antre semble profonde. Je n’aime pas trop les sous terrains, en cas de problème, on est vraiment coincé, et il est fort probable qu’il se referme sur nous. Ce n’est pas non plus dit que nous trouverons d’un claquement de doigt le bouton qui actionnera le mécanisme pour nous permettre de sortir. Non, vraiment cela me paraît une très mauvaise idée… Si c’est encore un symbole qui ne mesure que quelques centimètres… Mais Keylan et Ziassan ne paraissent pas souhaiter s’encombrer de prudence. Je suppose que je n’ai pas vraiment le choix, rester seule ici serait tout aussi fou que de descendre avec eux. Je tressaille en entendant mon prénom, ah, mes ailes. On en revient toujours au problème des sous terrains… les oiseaux ne sont pas faits pour vivre en sous sol. Sauf les chauve-souris, quelle ironie ! C’est vrai, je suppose que je ne devrais pas rechigner puisque mes congénères les suceurs de sang vivent dans des grottes.


Des réserves de nourriture, oui c’est vrai c’était cela qu’on était venu chercher au départ. Qui sait ce qui se trouve là-dessous ?
Nyctalopie ? Qu’est ce que c’est que ça, je lève un sourcil en signe d’interrogation. Est-ce que ça signifie qu’il sait se diriger dans le noir, puisqu’il n’a pas besoin de lumière comme il vient de le dire. Dans ce cas j’ai aussi le talent de nyctalopie, quoique pas entièrement. Un tout petit peu de lumière comme ici, c’est parfait ! Je vais tout de même garder ça pour moi, ce serait embêtant qu’ils me demandent de passer la première. Ce serait je crois une très mauvaise idée, ils ne sont pas fiables, je préfère fermer la marche. Pas encore, peut-être jamais, même si jusqu’à maintenant ils se sont parfaitement comportés… En même temps quels intérêts auraient-ils à se retrouver seul au milieu de la forêt. Ils ne sont pas plus au courant que moi de ce qui se passe ici, du moins je crois. Ziassan non plus ne nous fait pas totalement confiance. Je ne suis pas sure que cela soit une bonne chose que nous nous surveillions mutuellement, mais je ne peux pas mettre de côté mes préjugés... Non, vraiment c'est trop dangereux...

« Je passerai sans problème, ne vous inquiétez pas. Mais…
Qu’est ce que la nyctalopie ? »

C’est tout de même essentiel que je sache cela !
« Ah, une dernière chose avant qu'on ne descende… Le passage peut très bien se refermer après que l’on soit passé. Il serait peut-être prudent de bloquer l’issue avec quelque chose ? Si c’est la seule entrée ce serait idiot de rester bloquer. »

Je dis la dernière phrase avec une pointe d’amusement dans la voix, mais en fait l’idée de me retrouver bloquée là dedans me déplaît au plus haut point. Dans le noir, sous terre même si vu le poids de la pierre, une simple branche cassera… Je balaie les alentours du regard, sinon il y aura bien une autre sortie ? Non, ce n’est pas certain. Il vaut mieux tout prévoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 3 Nov - 14:50

- La nyctalopie est la possibilité de voir dans une obscurité quasi-totale.

Ziassan se tourna vers le trou.

- Je sais bien que se risquer là-dedans n’est pas sans dangers... mais nous ne risquons pas grand-chose de toute façon, nous sommes déjà mort. Et puis si nous partons d’ici, arriverons-nous à y revenir ? Je pense qu’il faut exploiter la moindre ouverture, et nous en avons une sous les yeux, vous ne pouvez pas le nier... Non, franchement, nous avons enfin une opportunité de passer dans les coulisses de cette mise en scène, on ne peut pas se permettre de l’ignorer !


Et puis... Il ne l’avait pas dit, mais cela lui donnerait peut-être la possibilité de retrouver son dæmon... Depuis sa disparition, il avait comme un vide au creux du ventre...
Il sentait qu’il était vivant, mais où ? Peut-être dans ce sombre tunnel...
Ziassan s’avança vers le dalle en métal.

- Si vous craignez qu’il se referme, on pourra toujours bloquer le mécanisme. Mais avant, j’aimerais savoir si ce dispositif fonctionne dans les deux sens.

Il approcha sa main et appuya sur le symbole gravé...

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mer 7 Nov - 1:43

Le danger…
Je suis le danger, la bête famélique,
Que l'odeur du sang étourdit, et qui n’est jamais repue,
Qui ne sait pas se dresser contre ses instincts,
Que la faim aveugle,
Que le meurtre d'un proche n'affecte pas,
Monstre effrayant et être sensible,
Paradoxe vivant,
Ce sont mes crocs qu’il faut craindre,
Mon apparence angélique,
Ma peau si blanche qui renferme un intérieur si sombre
Déjà morts…
Alors que pour la première fois, je sens que j’existe,
Que mes paroles ne sont pas un enchaînement de mots inutiles,
Qu’elles ne sont pas un fragile murmure qui se perd dans le vent.


Toute chose à sa part de risque… Ce que nous risquons ? Juste de disparaître à jamais alors que l’on renaît tout juste. Enfermés sous la terre, l’oxygène se raréfiant… Puis la peur qui s’insinue dans les corps, qui tisse sa toile dans les esprits pour piéger l’espoir. Sentiment volatile et frêle, qui ne tient parfois qu’à la lumière du jour, à la voix d’un être aimé. Et sous terre nous attend le noir, symbole du malheur et de la déprime. Et un froid intense, bien qu'imaginaire se répandra dans nos veines comme un poison, la peur. Peut-être agoniserons nous longtemps, après avoir tâtonné pendant des heures, des jours, peut-être même des semaines à la recherche d'une ouverture. D'un inserstice laissant couler un peu de lumière et un peu d'air. L'humidité de la roche nous rendra fou, nos bouches asséchées hurleront leur soif ! Il faudra se raccrocher à ce halot de lumière crée par l’elfe pour ne pas sombrer… Et moi... Quel moment choisira le monstre sanguinaire pour se réveiller ? Quand la confiance éclosera ? Quand nous accepteront enfin de baisser un peu nos défenses ?Cela signifie-t-il que mort, l’instinct de survie n’existe plus, n'a plus aucun sens ? Que nous ne devons pas nous soucier de ce qui découlera de tel ou tel acte, puisque notre corps et nos pensées ne sont peut-être qu'illusions ? Ce trou béant qui s’ouvre à nos pieds, et qui nous nargue. Parce qu’il sait pertinemment que nous allons nous y engouffrer, plonger dans le noir et l’incertain. La gueule du loup est ouverte, et nous ne pouvons nous soustraire à son attraction… « exploiter la moindre ouverture » On ne peut l’ignorer… Cependant, peut-on tout se permettre juste parce que sur Terre notre existence s’est achevée.

La mise en scène… Alors lui aussi pense que nous ne sommes que pantins, acteurs d’une pièce de théâtre écrite par un fou qui se meurt d’ennui. Il tire les ficelles, guide chacun de nos pas peut-être même formule-t-il nos pensées. Personnages de romans emprisonnés en eux-mêmes, voués à être consciemment manipulés. Mais injustement impuissants. J’espère que nos petits tourments lui procurent de l’amusement… Il se rit certainement du dilemme dans lequel je me trouve, puisqu’il sait quel destin m’est réservé. Peut-être ses desseins à notre égard sont cruels… Nous supplicier le ravie sans doute, nous voir nous débattre contre un ennemi invisible, et se torturer l'esprit pour trouver une explication. Un quelconque indice qui explique notre présence ici. A la question "Pourquoi la vie ?" succède "Pourquoi la mort ?", si ce n'est pas la fin de tout... Alors notre existence est une infinité de questions, et nos suppliques silencieuses à des entités inexistantes font partie de cette existence. Mais il sait que rien ne pourra étancher ma curiosité, que seul la descente aux enfers me procurera le savoir. Finalement je suis moi aussi la victime de cette faiblesse humaine. Douce ironie que la faiblesse des mes créateurs me perde.


« Même si cette ouverture est une occasion à ne pas négliger, je ne vous suis pas de gaieté de cœur. Mon élément c’est le ciel. »

Je contemple l’astre lunaire à travers les feuilles, gravant son image dans mon esprit. L’étau qui enserrait fermement mon ventre quelques minutes plus tôt s’est relâché. S’ils ne se dépêchent pas de descendre je risque de changer d’avis et m’envoler. M’envoler haut dans les nuages, loin des soucis, loin des humains… Mais il y a toujours un moment où il faut redescendre, et même si le corps se pose doucement. L’esprit s’écrase toujours sur le sol, se heurtant à la réalité douloureuse. Sous terre pas moyen de s'envoler, les pensées qui s'échappent rebondissent contre les parois et nous sont renvoyés. Alors ce cycle infernal est certainement le début de la folie. Voilà pourquoi la parole est utile, pour se rassurer les uns les autres. Bien que le son de cette voix chaude qui glisse quelques mots de réconfort me soit inconnu, je peux en mesurer les bienfaits. Ces longues années passées à observer les gens vivre, rire, pleurer, aimer révèlent enfin leur rôle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 18 Nov - 16:24

Le mécanisme ne bougea pas plus quand Ziassan toucha de nouveau la dalle. Au moins personne ne leur fermerait le passage dans le dos...

"Très bien, puisqu'il semble que l'on ne puisse pas faire fermer cette dalle, je pense qu'il est temps pour moi de descendre. Je vais vous laisser ça."

Il tendit la paume et la sphère lumineuse se fixa en l'air au dessus du trou.

"De quoi vous éclairer le temps que vous aussi vous vous engagiez dans ces profondeurs. Je la ferai descendre une fois que vous serez tous les deux en bas. Allez, en avant."

il se tourna vers Zelda.

"Ne vous inquiétez pas, même coupée du ciel, vous saurez vous en sortir. Le monde des profondeurs recèle de bonnes surprises à ceux qui savent l'exploiter."

Et il amorça sa descente, s'accrochant fermement aux barreaux qui disparaissaient dans les profondeurs.

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 25 Nov - 19:27

Et l’elf disparu dans les abysses...


Ziassan respira un grand coup, fixa la boule lumineuse flottante dans l’atmosphère chargé. Puis il tourna la tête vers Zelda...


- Je pense que vous ne serez pas gênée d’une petite entorse aux règles habituelles de la galanterie, et que je peux me permettre de descendre avant vous cette échelle ? dit Ziassan un sourire aux lèvres.

-Bon ben... j’y vais hein ? rajouta t-il devant le silence de son interlocutrice
Il approcha, baissa les yeux vers les ténèbres et entama la descente, barreau par barreau, le temps semblait s’étirer indéfiniment. Les secondes passaient dans l’obscurité... lentement... très lentement...
Soudain son pied glissa, et il se rattrapa de justesse aux barreaux par les mains.
Il l’avait échappé belle. Le sous-sol était bien humide, il y avait probablement une source souterraine qui passait non loin de là...
Ziassan continua de descendre, et il posa rapidement pied à terre.

- Keylan ? lança Ziassan dans l’obscurité.

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 1 Déc - 18:32

"- Keylan ?
-Un pas à gauche et vous devriez me marcher dessus."


L'elfe noir placé à à peine quelques centimètres de l'humain, bien que sachant que l'obscurité ne permettrait pas à Ziassan de le voir, eut un large sourire d'amusement. La discrétion et le camouflage avaient toujours été les jeux préférés de son enfance...

[HRP]c'est court mais c'est surtout pour la situation Very Happy [/HRP]

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 1 Déc - 20:00

Un rire léger, mais nerveux retentit dans le silence oppressant de la forêt ; mon rire.
La grave erreur qu’il commettra s’il se prend à être galant avec moi… Je ne suis pas humaine, je n’ai pas les mêmes soucis que les femmes du monde qui s’offusquent lorsqu’un homme oublie de leur tenir la porte. Non, vraiment ce jeu d'apparences qui mène à un bien être illusoire ne me plaît guère. Les manies et les paroles ne sont que les façades que chacun accepte de dévoiler...
A-t-on jamais été galant avec un vampire ? Espère-t-il s'attirer mes bonnes grâces, espère-t-il que sa sympathie va le soustraire à ma morsure meurtrière ? Il ne sait sans doute pas que la bête déchaînée est indomptable, qu'elle tuerait père et mère pour apaiser sa faim. Quelle proie faible ! Il finira par me considérer en humaine, alors ce sera sa perte... Je reporte mon attention sur le gouffre s’ouvrant sous mes pieds. Je ressens un léger vertige, le vide m'attire irrésistiblement... Tomber, et sentir l'air froid fouetter son visage, la sensation de liberté qui s'accompagne de la peur constante que mes ailes refusent de s'ouvrir... Car c'est le danger de la chute qui provoque cette attirance si forte... Seule la main blanche de Ziassan est encore à l’air libre, mais elle ne tarde pas à son tour à être aspirée par les ténèbres. Une vague de frissons glacés déferle en moi, je me mords la lèvre. Du sang perle, d'un rouge éclatanr, chaud, dangereusement délicieux… Un bruit métallique monte du sol, comme si Ziassan avait glissé et s'était rattrappé de justesse, ou bien avait tenté de se rattrapper... Je m’accroupis pour regarder, tendant l’oreille. Je me prépare à entendre un bruit de chute, puis un craquement d’os brisés. Mais rien ne vient.
Je pose un pied hésitant sur le premier barreau et descend à mon tour. L’obscurité est totale, l’humidité qui suinte de la roche est presque suffocante. La température diminue au fur et à mesure de la descente. Enfin je touche le sol, un bruit d’étoffe se fait entendre à ma droite.


« Keylan, pourriez vous nous éclairer ?»

"Le monde des profondeurs recèle de bonnes surprises à ceux qui savent l'exploiter." Ces paroles sont charmantes, et devraient certainement être rassurantes. Mais dans un endroit inconnu, tout être, qu'il soit elfe, homme ou vampire se perd. A moins que l'un de mes accolytes soit doté d'un sang froid et d'une intelligence hors du commun... Ce n'est malheureusement pas mon cas.
Descendre sous terre, cela signifie aussi descendre en moi même. Je ne veux explorer les parties obscures de mon être, les plus saines étant déjà forts inquiétantes. Dans le froid et l'obscurité, il faut chercher de la lumière en soi, dans ses souvenirs heureux, dans ses sentiments comme l'amour qui sont sources intarissables de joie. Mais quand on ne possède pas ce genre de choses, à quoi se raccroche-t-on ? Peut-être au début nous servons nous de notre corps comme d'un bouclier... Faire souffrir le corps pour tenter d'épargner des souffrances à l'esprit. Mais ce jeu finit par affecter l'intérieur, la chair n'est que chair. Et lorsqu'elle est profondément incisée, l'accès aux entrailles est ouvert. Mais tout le monde est-il capable de concevoir que quelques êtres sont vides, que le bonheur n'a pas laissé de trace en eux ?
Le danger est de penser... 'Heureux les simples d'esprit' n'est ce pas ? 'ils seront sauvés', pourtant ne pas penser peut mener à la mort. cela signifie-t-il que la faux qui détache leur âme de leur corps est une bienfaitrice ? Que l'échappatoire offerte inespérée est justement la mort ? Une fois que l'on a atteri ici, je suppose que l'on est en droit d'objecter cette idée. Ce que je ne comprends pas, c'est "pourquoi moi" ? Cet endroit ne ressemble pas à la Terre promise, mais il n'appelle pas non plus à la rédemption. Nous ne sommes pas ici pour faire pénitence. Alors quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 2 Déc - 21:51

Puisant dans ses réserves, Keylan se concentra un instant, et la douce lumière laiteuse envahit progressivement le fond du trou. Ses yeux rouges brillaient d'une lueur étrange, sauvage, alors qu'ils observaient le lieu où ils venaient de s'engager. La créature de l'ombre se révélait, pleine de prudence mais aussi d'assurance.

"Bien, tout le monde est là... J'ai jeté un œil rapidement de ce côté, et il semblerait que le couloir remonte un peu. Et aucun son particulier à signaler."

Il plaça machinalement sa main au niveau de l'emplacement de sa lance, avant de se rappeler qu'il était parti sans elle.

"Une suggestion particulière? Ou nous y allons?"

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lily
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 318
Age : 28
Date d'inscription : 04/04/2007

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 9 Déc - 18:44

Nos aventuriers post-mortem se retrouvent environ 20 mètres sous terre dans un long tunnel d'environ 2 mètres de large.

D'un côté une très faible lumière lumière semble provenir du fond du long couloir creusé de façon soigneuse dans la roche.
Un vent frais commence à envahir le tunnel humide.
Le courant d'air provient également du fond du couloir, d'où se fait entendre maintenant le sifflement d'un vent violent et quelques bruits de battements d'ailes.
En réalité se ne sont que des échos lointain, le couloir étant long de quelques centaines de mètres.

De l'autre côté le tunnel resemble plutôt à une grotte naturelle et l'obscurité enveloppe le tout.
On entend le bruit de l'eau qui goutte au milieu d'un silence pesant.

_________________

Lily, admin en chef et "fantôme" à ses heures perdues ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://darkparadise.frbb.net
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Ven 21 Déc - 21:40

Maintenant que tout le monde était là, il n’y avait plus aucune raison de rester là immobile, sans rien faire. Enfin ‘'tout le monde’'... Keylan, Zelda, et Ziassan. Plus quelques chauves-Souris. Ce tunnel faisait un peu penser aux égouts, en plus propre et sans l’eau, mais l’atmosphère était là même... Insalubre, sombre, morbide...

- A priori, la sortie se trouve à gauche. Les échos qui nous parviennent et la luminosité en sont la preuve. Et se serait logique puisque si je me souviens bien cette direction va directement vers le rivage. Mais je ne pense pas que nous soyons entré ici pour ressortir tout de suite un peu plus loin sur l’île...
Il nous reste le couloir de droite, bien qu’il soit peu accueillant... Mais nous sommes déjà loin dans l’obscurité, alors quelques pas de plus ou de moins... Si nous cherchons quelque chose il a de grandes chances de se trouver là...


Ziassan se doutait bien que Zelda aurait préféré prendre à gauche, mais c'était de ces dures situations où l'on ne devait céder aux premières peurs ou aux premiers états d’esprits...

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exploration de la forêt [08/07/2007]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Paradise :: L'île :: La forêt, derrière la colline. La falaise, derrière la forêt.-
Sauter vers: