Dark Paradise


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Exploration de la forêt [08/07/2007]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Keylan El'gash
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 156
Age : 29
Date d'inscription : 25/06/2007

Personnage
Race: Elfe noir
Monde d'Origine: Reflets d'acier
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 7 Juin - 1:08

Le groupe poursuivait son chemin silencieusement dans le boyau sinueux de la grotte. Keylan ne pensait pas vraiment à la nourriture, mais le fait qu'il commence à avoir faim lui fit penser encore une fois qu'il se trouvait bien vivant, pour quelqu'un sensé être tombé au combat.
Derrière lui, il ressentait la montée progressive de stress de Zelda. Sa réaction avait été dure à interpréter, mais visiblement les quelques mots échangés avaient eu leur effet. Ce qui confirmait plus ou moins ce que l'elfe noir pensait. Restait à espérer qu'elle pourrait se sevrer pendant encore un moment.
Le reste de ses pensées se perdirent en conjectures et plans sur la gestion de crise en cas de perte de contrôle de la part de la vampire. Un souvenir lointain lui revenait d'une chronique sur un suceur de sang qui avait été intentionnellement sevré dans le but d'observer ses réactions. Les seuls résultats avaient étés ceux retrouvés dans les notes des mages, les mages eux mêmes avaient été durs à retrouver, et n'étaient plus en état de dire quoi que ce soit : plusieurs cas d'anémies, et un sucé jusqu'à la moëlle et tellement sec qu'on aurait cru qu'il allait tomber en poussière.

Il s'interrompit dans ses nostalgiques souvenirs de vie, pour prêter attention à un faible écho venant de par derrière eux. Il fit signe aux autres de s'arrêter et tendit l'oreille. Il y avait eu comme une sorte de raclement.


"Je crois qu'il y a quelque chose derrière. Pas vraiment tout prêt. Vous avez entendu aussi?"

_________________

Fiche de personnage : cliquez sur l'image ci-dessus
couleur de modération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mer 2 Juil - 12:53

Que ce couloir était monotone... Pas un bruissement, pas un murmure...

Il avait beau tendre l'oreille, Ziassan ne percevait rien d'autre que le bruit de leurs pas, scandant leur lugubre avancée tel une marche funèbre.
Où était donc la fin de ce tunnel ? Si il avait une fin... Ils ne pouvaient pas marcher des jours et des jours de cette manière. Il leur faudrait s'alimenter.
Et si ils mourraient de faim, renaîtraient-ils au cimetière ? Ainsi ils ne cesseraient de mourir, de renaître, de re-mourir, etc...
Il frissonna. Et pas seulement de froid.
Le silence était pesant. C'est pourquoi il entendit immédiatement le bruit derrière eux.
Qu'est ce que ça pouvait être ?

L'elf parla le premier :

"Je crois qu'il y a quelque chose derrière. Pas vraiment tout prêt. Vous avez entendu aussi?"

- J'ai très bien entendu. Mais je sais pas... si il serait bénéfique pour nous de s'y intéresser.

C'était l'homme prudent qui parlait. Mais sa curiosité naturelle reprit le dessus.

- Nous pourrions tout de même jeter un coup d'oeil...

A peine ces mots prononcés, les bruits se firent plus insistants, plus proches. Alors une silhouette se dessina peut à peu...
Petite et fluette, elle n'en restait pas moins musclée.
Mais le plus marquant était sa discrétion. Plus ce personnage approchait, plus il semblait se fondre dans le paysage. Cheveux courts et brins, petite moustache et barbe naissante, ses habits noirs le dissimulaient bien dans l'obscurité de la grotte...
Focalisé sur ce personnage, Ziassan n'avait pas remarqué celui qu'il précédait. De grande taille, il ne semblait pas vraiment humain jusqu'à sa démarche manquant de naturelle...

Soudain, le premier individu prit la parole, brisant un silence gênant :

Bonjour, je m'appelle Max Traum. J'ai l'impression que vous ne comprenez pas plus que mon compagnon ou moi-même ce que nous faisons là. Peut-être pourrions-nous chercher des solutions ensemble, si vous le voulez bien."

Quelle curieuse manière il avait de s'exprimer, comme si il récitait un livre, un phrase depuis longtemps préparée et remâchée.
Elle avait un timbre... mécanique...

Ziassan se retourna vers ses compagnons, comme si la réponse ne lui incombait pas. Mais devant leur mutisme il se résigna :

- Et bien... Bonjour Monsieur Traum et Monsieur ? Vous semblez bien sur de nos actes et pensées... Mais il est vrai que les raisons de notre présence ici nous paraissent pour le moins obscure. A priori, je ne serais pas contre votre venue, mais je ne peux pas me permettre de décider pour mes compagnons, Keylan El'gash et Zelda Rozova. Moi-même, je me nomme Ziassan Sarisiël. Mais avant tout pourriez-vous nous fournir plus de renseignements sur vous, nous ne savons pas à qui nous avons affaire...

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Jeu 3 Juil - 11:59

Le silence, je le hais ce silence installé entre nous. Il a je ne sais quoi de menaçant, comme si cet endroit n’était pas suffisamment inquiétant ! Je regarde mes pieds, évitant soigneusement le regard scrutateur de Keylan tout autant que celui de Ziassan.
Les murs se resserrent… Non, je dois rêver. Ce bruit… Coup d’œil à l’elfe, oui je l’ai entendu ce bruit. Il y a quelque chose qui nous poursuit… Ce n’est pas animal, ce serait plutôt liquide… De l’eau ?
Et si jamais ce tunnel était une impasse, on mourrait noyés… L’eau monterait peu à peu, jusqu’à nos genoux… nos hanches… notre gorge… jusqu’à s’infiltrer dans nos bouches… emplir chaque cavité, l’étouffer. Nous étouffer.


-J'ai très bien entendu. Mais je sais pas... si il serait bénéfique pour nous de s'y intéresser.

Bénéfique ?... Ca m’étonnerait aussi, jusqu’ici tout ce qu’on a découvert était étrange, pour ne pas dire peu rassurant. Je le regarde dans les yeux, la curiosité hein ? Et si c’est ‘dangereux’, vous direz quoi ? « Finalement, on aurait mieux fait de rester dans l’ignorance » ? Et là je vous promets qu’on aura tout le temps de regretter d’avoir cédé à votre curiosité…
On n’est pas seuls… Des humains, pas loin… Trop près. Pourquoi d’un coup ? Pourquoi n’ai-je pas senti leur présence avant ?
Une voix… Un frisson qui court le long de mon dos, je tourne la tête en reculant doucement. Pas de gestes brusques…
Ils sont juste derrière nous… Bordel, je hais cet endroit !
Mon regard se pose d’abord sur la bête, c’est quoi cette chose ?!
Puis sur ce qui semble être le maître de l’animal : humain en apparence mais il sent autre chose… Son sang n’est pas seulement humain.
Je ne m’attarde pas longtemps sur lui, attirée par le regard peu avenant de l’homme qui a pris la parole. Noir, menaçant. Max…

Je m’écarte doucement, s’il en arrive à chaque fois que je commence à me détendre…
Contente de toi ? Sous terre avec des individus louches, aucune échappatoire. Félicitations, idée lumineuse. Un peu trop direct à mon goût… Solutions à quoi ? Vous espérez ressusciter ?
Respire. Ziassan prend la parole pour dire tout le contraire de ce que je pense. Deux personnes à surveiller c’est déjà beaucoup, mais alors cinq ! Mais je suppose que je ne peux pas dire non ?
Il serait peut-être de mise de dire « enchantée », ouais, sauf que je ne le suis pas : enchantée.
Dans tous les cas, va bien falloir sortir de ton mutisme.

« Hum, oui on est tous confronté aux mêmes problèmes je suppose… Il vaudrait mieux pour nous que l’on s’aide plutôt que l’on s’entretue… »

Pourquoi est-ce que j’ai dit ça ?

« Désolée d’être méfiante mais… - coup de tête, regard inquisiteur vers l’animal de compagnie de l’homme aux cheveux bleus – il n’est pas dangereux j’espère ? »

Ca fait longtemps que je n’ai pas vu un animal en liberté. Et celui-là… jamais rien vu de pareil !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seiryu N'EX
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 80
Age : 27
Date d'inscription : 22/07/2007

Personnage
Race: Erk'halien
Monde d'Origine: Erk'halice
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Mar 15 Juil - 2:11

Ils étaient en bas, Max l'avait rejoint et ce dernier se présenta à 3 nouveaux humanoïdes. Il leur jeta un regard de neutralité et préféra ne rien dire. Après que Max eu terminé sa présentation, Seiryu lui adressa un regard qui aurait surement voulu dire: "Arrête de nous chanter ton parchemin..."
Il trouvait encore quelques sentiments de tuerie dans la voix de Max et préféra ne pas en parler. Seiryu observa un par un les propriétaires des voix qu'il a perçu auparavant.

*Après tout... c'est pas la dernière chose que je verrai...*

Il failli oublier Kyro en forme de feu follet quand il fut adressé:

« Désolée d’être méfiante mais… - coup de tête, regard inquisiteur vers l’animal de compagnie de l’homme aux cheveux bleus – il n’est pas dangereux j’espère ? »

Seiryu ne répondit pas... il fit signe à son compagnon de reprendre la forme d'origine Lupus-Felidae (Loup-félin) et évita tout regard interogateur en échange de son silence. Il rangea ses armes et observa le sol.

Que devait-il dire? Qu'avait-il à dire?...

Il caressa la crinière, devenue rouge, de Kyro...

Chaque action passait et le temps s'écoulait, mais Seiryu n'ouvrait pas la bouche et ne fit pas ciller ses yeux sans expression qui avait une couleur profonde et uniforme. On aurait dit que Seiryu portait un masque noir, dont seul ses yeux mystiques pouvaient être visibles. Il repensa à son passé, à ses moments vécus, à la vie qu'il a porté jusqu'à présent...
Il en avait marre d'y repenser à nouveau. Il releva sa cape doucement et releva sa tête doucement.

Soudain... il finit par dire:

"Seiryu... N'EX, pour vous servir..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cof.rpg-world.net/GuardiaSoft/
Max Traum
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 26
Date d'inscription : 26/11/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: Terrar
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 20 Juil - 17:24

Du peu de temps (était-ce si peu ? Il n'avait plus vraiment la notion du temps) qu'il avait passé dans ce lieu mystérieux, Max avait compris qu'il était hanté par deux types de personne : ceux qui, comme lui, étaient apparus ici sans rien comprendre et cherchaient des explications et ceux qui connaissaient les dessous de l'histoire et se baladaient en s'amusant avec les premiers. Les seconds étaient généralement seuls, du moins c'était le cas d'Oscuriel, tandis que les premiers se regroupaient pour tenter de s'en sortir ensemble. Il y avait là trois personnes donc ils étaient dans la même situation que lui. C'était des plus logiques.

Il y avait une fille dont la pâleur de la peau contrastait fortement avec la noirceur des cheveux. Elle semblait se méfier de tout le monde, même de ses compagnons. Ce n'était manifestement pas un être ordinaire et Max se sentit assez proche d'elle pour cela. A côté d'elle se trouvait un jeune homme accompagné d'une chouette et une sorte d'elfe noir aux allures de noble guerrier. Oui, on sentait en lui une sorte de prestance particulière, un aura digne des plus grands combattants. Et immédiatement, comme il s'était senti proche de la fille, il se sentit opposé à cet homme, en confrontation à lui.

Quand il s'était adressé à eux, Max avait été des plus directs possible. Que voulez-vous ? C'était ainsi, il n'aimait pas s'encombrer de fioritures, de belles paroles et de ridicules formules de politesse. Cela donnait un toujours un ton peu naturel à ses paroles, un ton presque mécanique. Avec des efforts il aurait sans doute pu se débarrasser de cette façon de parler mais il n'en voyait pas l'intérêt alors...

"Vous voulez plus de renseignements ? répondit-il à Ziassan. Excusez-moi mais je ne vois pas trop en quoi ce que je pourrais vous dire sur moi pourrait vous aider. Enfin, si vous insistez... Je devrais être mort mais, pour je ne sais quelle raison, je me suis à la place retrouvé ici, dans le cimetière local, où j'ai pu admirer mon propre cadavre. Il y avait deux hommes avec moi mais ils ont disparu, comme avalés par un étrange brouillard. J'ai ensuite rencontré mon cher camarade Seiryu, avec qui je me suis fait un plaisir d'explorer la forêt du coin. Là-bas, nous avons rencontré ce petit minou d'Oscuriel accompagné d'un guerrier antique. D'ailleurs où est-il celui-là ? Il a dû oublier de nous suivre dans cet obscur trou. Enfin voilà, je crois que c'est tout ce qu'il y a à dire sur mon charmant petit séjour sur l'île. Mais peut-être avez-vous quelques questions ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ziassan Sarisiël
The Phenix Admin
avatar

Masculin Nombre de messages : 420
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2007

Personnage
Race: Humain
Monde d'Origine: La terre, tiré de A la Croisée des mondes
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Dim 17 Aoû - 16:40

Étrange. Oui c'était le mot. Ziassan se souvenait très bien de l'époque où... Enfin il se souvenait très bien de son monde ; là où les gens étaient normaux pour la plupart. Il est vrai que celles qui l'entouraient alors étaient surprenantes. Des personnalités fortes, curieuses, profondes...
Tout le monde semblait parler la même langue ; mais les expressions utilisées, la manière de parler trahissait les origines de chacun.
Seiryu N'Ex semblait sauvage, réactif, peut-être dangereux.
Max était plus sombre, usait d'un langage assez familier et ne gaspillait pas sa salive.
La situation était légèrement tendue ; le silence, gênant.

- Hum... et bien... ce que vous dîtes est étrange, mais tout est étrange ici alors... Nous avons aussi rencontré ce... chat. Je pense que partager ce que nous savons nous permettrait d'y voir plus claire non ? Si personne n'y voit d'inconvénients, il serait judicieux de continuer notre exploration ensembles.

_________________
-"paroles"/*pensées*/*pensées du daemon*
>Ziassan, sa fiche
Correction
Maître du jeu
Présent le week-end et le mercredi, et en semaine de temps en temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tout82.free.fr/forum/index.php
Zelda Rozova
A peine mort, de nouveau en vie
avatar

Féminin Nombre de messages : 245
Age : 25
Date d'inscription : 01/05/2007

Personnage
Race: Ange-vampire
Monde d'Origine: Terre-5824
Informations:

MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   Sam 6 Sep - 9:46

Il semblerait que j'ai trouvé quelqu'un encore plus fuyant que moi... Il n'a pas répondu et la... chose a changé de forme. Comment est-ce possible ? Est-ce que je suis censée m'étonner ?
Rouge... Est-ce que la couleur a une signification, indique un état ? En colère ? Indifférent ?
C'est en tout cas l'impression qui domine : l'indifférence.
Seiryu... pour nous servir ? Je détaille son visage rapidement, je n'aurai peut-être pas l'occasion de le faire très souvent... Est-il humain ? C'est la première question qui se pose, la seule chose qui me rassure un peu... Je ne me ferai peut-être pas lynchée pour ce que je suis, peut-être...
Un monde de créature où j'ai ma place... Non. Tu rêves.
Malheureusement il fait trop sombre pour que je puisse distinguer nettement ses traits, j'accroche mon regard à ce que je peux : ses yeux.

Leur couleur est irréel, très intense, trop intense pour être humaine. Je ne sais si cela doit me rassurer ou au contraire me signifier que je dois être davantage sur mes gardes.


« Pour nous servir... Ici personne n'est au service de personne. »

Je n'ai pas pu retenir les mots, je sais que c'était par politesse, cependant... Je ne sais pas pourquoi tout ça me met très mal à l'aise. Je détourne les yeux, évidemment j'aurais mieux fait de me taire. L'autre homme prend la parole et évince l'air de rien la question de Ziassan, il ne dit quasiment rien qu'on ne sache pas. Et surtout, il ne dit pas qui il est. Est-ce volontaire de sa part ? Bien évidemment... Le cimetière a l'air de vouloir recracher tous les cadavres qu'il contient. Nous somme donc une dizaine de personnes à errer sur l'île, ou sous l'île. Donc il y a une sortie à ce tunnel... c'est déjà ça ! Petit minou de trois mètres ? Hmm, est-ce que c'est de l'humour pince sans rire ? Ou alors il le pense vraiment ?! J'ai rarement croisé des chats de cette taille et à vrai dire j'espère que je n'en recroiserai pas : ni lui, ni aucun autre. Accompagné d'un guerrier antique dites-vous ? Un habitant de l'île ? Elle est vieille... oui, tout l'indique. Cependant c'est incohérent... La maison ne date pas de plus d'un siècle. Je suppose qu'il en dira un peu plus tout à l'heure.

Rien n'est normal ici c'est vrai.
C'est moi qui parle de normalité à présent, cette île bouleverse toutes mes valeurs, ici elles sont erronées. Mais je ne sais pas encore ce que je dois penser.
Je serre les dents quand Ziassan a fini de parler, je croyais que Keylan et moi avions notre mot à dire ?
Je me tourne vers l'homme qui a pris la parole avant Ziassan.


« Nous avons croisé le chat, mais pour ma part je ne lui fais pas confiance – pas plus qu'à vous d'ailleurs -...
Et vous n'avez pas répondu à la question... qui êtes vous ? Hormis le prénom je veux dire. D'où est-ce que vous venez ?... Où étiez-vous avant de vous réveiller au cimetière ? »


Je me plaque un peu plus contre le mur, de manière presque imperceptible j'espère, de sorte qu'on ne puisse voir l'expression sur mon visage. Je ne suis pas rassurée, Max prend la parole avec aisance, Seiryu reste en retrait... comme s'il lui était soumis... Pourquoi ai-je peur ? On est tous dans la même situation non ? Morts et perdus... quelque part entre l'Enfer et le Paradis... Ma gorge se noue, Ziassan a peut-être raison, plus on est mieux c'est. Cela devient plus difficile de tenter quoi que ce soit les uns contre les autres. Pour le moment c'est une bonne chose... Mais quand j'aurai faim... je frissonne. Reste à retarder ce moment, et à se tenir éloigné de Ziassan, ne pas regarder sa peau nue, non. Je baisse les yeux.. Comme s'ils pouvaient lire dans mes pensées ! C'est ridicule...

« Je suppose qu'on sera plus efficaces dans nos recherches si l'on s'allie. »

Bien qu'on ne sache pas ce que l'on chercher et où on doit le chercher... s'allier... Je parle comme si on était en temps de guerre, encore sur Terre... J'espère que personne n'a perçu dans mes propos une certaine réticence à les dire. Je me sens au pied du mur. J'ouvre la marche en tendant l'oreille pour écouter la réponse de Max. Les autres feront la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Exploration de la forêt [08/07/2007]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Exploration de la forêt [08/07/2007]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Carnaval 2007 de Jacmel, une réussite
» Haïti 2007 : la quadrature du cercle ?
» Article paru dans le Devoir sur Haiti (10-11 fevrier 2007)
» [Bande] Gobelins des forêts
» [HRP] Description de la forêt

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dark Paradise :: L'île :: La forêt, derrière la colline. La falaise, derrière la forêt.-
Sauter vers: